Accueil > Pour en savoir plus > Psychologie Psychanalyse Psychothérapie > "Tous les secteurs d’activités humaines sont concernés par des applications (...)

"Tous les secteurs d’activités humaines sont concernés par des applications concrètes de la psychologie : diverses approches sont présentées, essentiellement ici les travaux dans l’éducation et la formation en Chine" par Jacques Hallard

mardi 3 janvier 2023, par Hallard Jacques


ISIAS Série Travail collaboratif Psychologie appliquée Partie 2 Psychologie sociale ou des groupes Education Formation Chine

Tous les secteurs d’activités humaines sont concernés par des applications concrètes de la psychologie : diverses approches sont présentées, essentiellement ici les travaux dans l’éducation et la formation en Chine

Jacques Hallard , Ingénieur CNAM, site ISIAS – 03/01/2023

Partie 1 - ’Le développement de l’intelligence collective d’une équipe d’entreprise ou d’un autre groupe humain permet d’organiser et de gérer efficacement un projet afin d’atteindre efficacement en temps et en heures les objectifs visés’ par Jacques Hallard - 30 décembre 2022 - ISIAS Série ‘Travail collaboratif - Psychologie appliquée’ Partie 1

Partie 2 - Tous les secteurs d’activités humaines sont concernés par des applications concrètes de la psychologie : diverses approches sont présentées, essentiellement ici les travaux dans l’éducation et la formation en Chine

Plan du document  : Humour préalable Définitions Introduction Sommaire Auteur

Citations choisies par Valeria Sabater (psychologue et écrivain, ses passions sont l’écriture et les enfants. « Je les aide à améliorer leurs compétences de base, à s’intégrer dans ce monde complexe pour qu’ils apprennent à être heureux et indépendants. Travailler avec eux est une merveilleuse aventure qui ne finit jamais… » - Valeria Sabater est diplômée en psychologie de l’Université de Valence (2004). Elle possède une formation et une expérience approfondies dans des domaines tels que le bien-être psychologique, les troubles émotionnels, l’intelligence émotionnelle et la psychologie sociale. Elle combine son travail de psychologue avec l’écriture, un domaine dans lequel elle a reçu quelques prix – Source ) :

“L’intelligence consiste non seulement en la connaissance, mais aussi en la capacité d’appliquer les dites connaissances dans la pratique.” – Aristote

“Toute théorie qui ne trouve aucune application pratique dans la vie est une acrobatie de la pensée.” - Swami Vivekananda -

Ce dossier, réalisé à des fins didactiques, est la 2ème partie de la Série ‘Travail collaboratif - Psychologie appliquée’ – Il s’ouvre par une page d’humour et quelques définitions à la suite. On peut passer directement à l’introduction et/ou au sommaire de ce dossier


Humour préalable

Sigismond humour présentation

Alain Fontaine - Idéal – Source : https://www.ideal44.fr/humour-de-psy/

Index of /wp-content/uploads/2017/12

Dessin_UCCIANI-Extra..> 2017-12-05

Humour médecin

Un peu d’humour dans ce monde de brutes… - Frédéric Duval-Levesque, psycho-praticien, hypno-thérapeute et coach depuis 1988 – Source

C :\Users\JH\Documents\humour.jpg

Guide de l’humour au travail - 08/10/2020 - Par Brad Bitterly, chercheur postdoctoral attaché à l’université du Michigan (Ross School of Business). Alison Wood Brooks – « Un éclat de rire (ou mieux encore, une culture d’entreprise encourageant la légèreté) facilite les communications interpersonnelles et renforce la cohésion sociale… » - Harvard Business Review - Source


Définitions

La psychologie appliquée est l’utilisation de méthodes psychologiques et des découvertes de la psychologie scientifique [science née au XIXème siècle qui étudie les processus mentaux au moyen de trois dimensions : cognitive, affective et comportementale], pour résoudre des problèmes pratiques de comportement et d’expériences des êtres humains et des animaux. Wikipédia (anglais) - Traduit de l’anglais.

En fait, la psychologie appliquée est l’application de principes psychologiques pour résoudre des problèmes de l’expérience humaine, tant sociale que personnelle, y compris sur le lieu de travail, dans les secteurs de la santé, de l’éducation, du droit, de la conception des produits et du marketing, etc…

La psychologie sociale est la branche de la psychologie expérimentale qui étudie de façon empirique comment « les pensées, les émotions et les comportements des individus sont influencés par la présence réelle, imaginaire ou implicite d’autres personnes ». Wikipédia

La psychologie sociale ou psychologie des groupes est la branche de la psychologie expérimentale qui étudie de façon empirique comment « les pensées, les émotions et les comportements des individus sont influencés par la présence réelle, imaginaire ou implicite d’autres personnes ». Wikipédia

Psychologie Sociale - Comprendre la dynamique des groupes pour accompagner équipes et organisations – Vidéo 7:44 - Sortie le 25 février 2021 - Scrum Life - Lean, Agile, Kanban

🎁 Le guide du Scrum Master compétent 👉 https://sl.run/ZKaRMQ - Qu’est-ce que la psychologie sociale ? Video avec Denis Migot qui vous propose diverses lectures agiles pour s’approprier la dynamique des groupes et devenir un meilleur ‘Scrum Master’ et coach agile qui accompagne le changement dans les équipes et les organisations. #ScrumMaster #TransfoAgile #ConduiteDuChangement Pour prendre contact avec Denis Migot : https://sl.run/AbRQQI 💜️ La communauté Scrum Life 👉 https://sl.run/bkpIB5 🔎 Faites votre veille grâce à l’article compagnon 👉 https://sl.run/SbL2pf - SOMMAIRE️ 00:00 Accompagnement d’équipe : la psychologie sociale 02:37 Lancement d’un accompagnement 04:34 Accompagnement au changement d’une entreprise…

https://i.ytimg.com/vi/BUc3bL9hQgg/hqdefault.jpg10 vidéos

Bibliothèque agile - Scrum LifeSource : https://www.youtube.com/watch?v=BUc3bL9hQgg

Retour au début des définitions

Retour au début du dossier


Introduction

Ce dossier, qui commence par une page d’humour et quelques définitions, aborde un aspect de la psychologie, à savoir une branche qui traite des applications concrètes dans des secteurs très variés, pour résoudre des problèmes, pour gérer efficacement toutes sortes d’initiatives et pour faciliter les relations interpersonnelles, tout en portant une attention particulière aux individus qui sont concernés personnellement et collectivement avec d’autres personnes : cette Psychologie appliquée se confond parfois avec d’autres visées incluses dans d’autres approches : la Psychologie sociale, la Psychologie collective, la Psychologie des foules, la Psychologie des groupes, etc… -

Des articles ont été sélectionnés pour découvrir tout d’abord cette Psychologie appliquée et ses options apparentées et connexes.

Pour l’essentiel, nous avons choisi de privilégier des documents, traduits du chinois, qui nous donnent un accès aux travaux entrepris depuis longtemps en Chine : « un pays très peuplé d’Asie de l’est : 1,412 milliard d’habitants en 2021. Son territoire immense présente des paysages variés : prairies, déserts, montagnes, lacs, rivières et plus de 14.000 km de littoral. Pékin, la capitale à l’architecture moderne, conserve également des sites historiques, comme le palais de la Cité interdite et la place Tian Anmen. Shanghaï est l’un des plus grands centres financiers mondiaux et comporte de nombreux gratteciels… »

Des orientations typiques de la Psychologie appliquée prévalent depuis plusieurs décennies, notamment dans les secteurs du management et de l’éducation, avec en particulier d’intenses efforts déployés pour « cultiver la capacité pratique des étudiants universitaires qui se spécialisent en psychologie appliquée », « favoriser une approche stratégique afin de garantir la compétence des étudiants de premier cycle universitaire »…

Note sur le premier cycle universitaire en Chine : il recouvre des formations courtes, professionnelles, en deux ans (Dazhuan, Bac+2), des formations générales et professionnalisantes en trois ans, des formations générales en quatre ans ( Benke) qui correspondent aux formations ‘Undergraduate’ du système anglo-saxon ou au grade de Licence du système LMD (licence-master-doctorat) qui correspond en France respectivement à trois, cinq et huit années d’études à l’université…(21 juin 2016)

A la suite de constats effectués pendant une décennie dans les milieux éducatifs de Chine, une analyse critique s’est traduite par des recommandations pédagogiques concrètes, et le signalement de nombreux travaux de recherche en psychologie appliquée dans différentes provinces de Chine et au-delà, qui ont été publiées, y compris des contributions des spécialistes et des enseignants de Taïwan, de Hong Kong, et de l’Université de Nottingham en Malaisie, orientée aussi vers les étudiants parlant, en plus du malais [bahasa Melayu, en écriture jawi بهاس ملايو], le chinois et l’anglais… ].

En novembre 2022, l’Association chinoise de psychologie [Site 中国心理学会 [] ->https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiQzaua36T8AhWBTKQEHWgXD8gQFnoECBoQAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.cpsbeijing.org%2F&usg=AOvVaw32gDOuxVIaMDGb-Su2oSQX]a invité l’éminent Professeur Wang Xiaotian en psychologie appliquée [The Chinese University of Hong Kong, Shenzhen, China and University of South Dakota, Vermillion, United States of America], pour donner une présentation magistrale sur la Psychologie économique lors de la réunion annuelle du Comité professionnel de psychologie économique…

https://www.cpsbeijing.org/cms/resource/100000/images/indexgai_25.png

« La psychologie économique est l’étude scientifique des conduites économiques. Suivant George Katona (en)1 (1951), l’École anglo-américaine (représentée notamment par Eva Mueller, James Morgan, John B. Lansing, mais aussi par Herbert Simon, Stephen Lea, F. Koppeman et, plus récemment, par Daniel Kahneman2) privilégie l’expression « économie du comportement » (Économie comportementale), les chercheurs français, dont rares sont ceux qui ont adopté le point de vue behavioriste, s’inscrivent dans la lignée de Gabriel Tarde (fondateur, en 1901, de la psychologie économique)3 et, parce qu’ils distinguent nettement, avec Daniel Lagache4 (1950), « conduite » et « comportement », préfèrent utiliser l’appellation de « Psychologie économique » dont le concept fondamental est celui de « conduite » (Paul Albou5, 1955, 1984). La conduite est un comportement significatif par lequel un « agent économique » (individu, ménage, entreprise, administration) s’efforce, dans un contexte socioéconomique et culturel donné, de « réaliser ses possibilités ou de réduire les tensions qui le mettent en mouvement » (Daniel Lagache). Travailler ou se distraire, consommer ou accumuler, épargner ou investir, acheter ou vendre, se déplacer ou se fixer, évaluer le rapport coût/avantage d’une opération quelconque, tout cela relève de la conduite économique, dont la finalité pourrait être, comme le disait Whitehead de la conduite en général, de « vivre, vivre bien, vivre mieux » (Alfred North Whitehead, 1919). En ce sens, toute activité humaine a, ou peut avoir, une dimension économique… - Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_%C3%A9conomique

Ce dossier, qui constitue la 2ème Partie de la Série ‘Travail collaboratif - Psychologie appliquée’ sur le site ISIAS, se termine avec 2 documents pratiques en forme de communiqués :

  • ‘yes, therapy helps ! : Définition, fonctions et principaux auteurs en psychologie des groupes, d’une part ;
  • ‘alternatifs.eu’ : Comment la psychologie sociale explique le comportement ?, d’autre part.
    Les documents qui ont été sélectionnés pour ce dossier sont indiqués avec leurs accès dans le sommaire ci-après.

Retour au début de l’introduction

Retour au début des définitions

Retour au début du dossier


Sommaire

Retour au début de l’introduction

Retour au début des définitions

Retour au début du dossier

§§§


  • La psychologie appliquée : découvrez de quoi il s’agit – Document ‘ressources-psycho.com’
    La psychologie est souvent conçue comme un grand arbre aux branches infinies. Là où l’on tente de comprendre le comportement humain. Parmi toutes ces branches, une particulièrement utile émerge. C’est la psychologie appliquée.

En fait, la psychologie appliquée est l’application de principes psychologiques pour résoudre des problèmes de l’expérience humaine, tant sociale que personnelle. Y compris tout ce qui concerne le lieu de travail, la santé, la conception de produits, le droit et plus encore.

Il est fort probable que plus d’un lecteur se sentira un peu surpris. Cette science n’a-t-elle pas toujours été axée sur l’aide, les réponses et le soutien aux besoins les plus courants et les plus complexes de l’être humain ? Bien que cela puisse paraître étrange, il faut souligner que la réponse est négative. Il n’en a pas toujours été ainsi.

L’histoire de la psychologie appliquée

La psychologie, à ses débuts, s’est principalement concentrée sur la collecte d’informations et la compréhension des processus psychologiques élémentaires tels que l’attention, la mémoire, l’apprentissage ou le langage. Cette branche passionnante, immense et en constante expansion, décrit ce que l’on appelle communément la « psychologie théorique ».

Toutefois, une nouvelle étape dans l’histoire de la psychologie n’a été franchie qu’à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, grâce au psychologue germano-américain Hugo Münsterberg. Qui n’est autre que le fondateur de la psychologie appliquée. Cette science, au sens large, était alors orientée vers la recherche de solutions pratiques et réelles pour l’être humain. Toutes les connaissances générées, par la psychologie, étaient utilisées pour changer nos scénarios. Concrètement, ces études ont pour objectif pour améliorer l’apprentissage, le bien-être et la santé des gens.

Comme on peut le voir, il est presque impossible de concevoir les deux domaines séparément. La psychologie théorique et la psychologie appliquée sont deux branches fondamentales du même arbre. Un arbre spectaculaire qui ne cessera jamais de pousser pour améliorer nos contextes et notre qualité de vie, aussi bien sociale que personnelle.

Hugo Münsterberg : un homme objectif qui a jeté les bases de la psychologie appliquée

Les biographes d’Hugo Münsterberg disent qu’il lisait Kant. Et même s’il était, au départ, en bons termes avec William James. Les choses ne se sont pas très bien terminées entre eux. Surtout, après qu’il ait proposé de travailler dans son laboratoire de psychologie à l’université de Harvard. On dit que William James était plus intéressé par l’étude des phénomènes paranormaux. Un domaine que l’étudiant ne pouvait pas concevoir et accepter. Car il était passionné par l’objectivité, et essentiellement par les questions pratiques.

Dans son étude de la psychologie, le psychologue Münsterberg a classé tout ce qui n’était pas logique et tangible comme la « psychologie d’Abracadabra ». Probablement pour cette raison, et considérant que son principal intérêt était d’augmenter la productivité dans les entreprises. Il s’est toujours distingué de ses collègues. Ceux qui étudiaient la psychologie en laboratoire. Ce concepteur de la psychologie s’est différentié, d’un point de vue observationnel et expérimental, dans le but de publier un article et peut-être de démolir une théorie précédemment conçue par d’autres collègues.

Les raisons qui ont conduit son fondateur à jeter les bases de la psychologie appliquée. Les fondements de cette psychologie suivaient un objectif clair. Il voulait améliorer les compétences des travailleurs. Dans un contexte où l’industrie avait déjà besoin de nouveaux profils, pour rendre les gens plus aptes à travailler dans un environnement plus complexe.

Bien que Münsterberg soit mort prématurément, à un peu plus de 50 ans, sa contribution dans le domaine de la psychologie appliquée a été à la fois décisive et immense. Il a jeté les bases de la psychologie industrielle. Celle qui s’intéresse, à la fois, la psychologie sociale qu’individuelle. Il a mis au point de multiples tests d’aptitude professionnelle. Egalement, il a jeté les bases de la psychologie juridique, en mettant au point une échelle pour améliorer la fiabilité des témoins. Et jusqu’à aujourd’hui, ces bases sont exploitées pas tous les psychologues. Aussi, elles constituent le fondement de nombreux cours et formation, à l’université ou non.

Les différentes branches de la psychologie appliquée

Au début, nous avons dit que la plupart des outils et des connaissances utilisés par la psychologie appliquée sont directement inspirés de la psychologie théorique. Il faut dire que l’application et le développement d’un travail finissent, toujours, par générer de nouvelles connaissances, de nouvelles données et de nouveaux concepts. Tout comme lorsque nous effectuons un certain travail pratique. Par conséquent, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la psychologie appliquée est souvent capable d’atteindre une certaine indépendance par rapport à la branche « frère » de la psychologie théorique.

La psychologie appliquée peut avoir d’innombrables champs d’action. Des domaines qui concernent beaucoup de nos contextes les plus proches. Là où, grâce à elle, nous pouvons trouver des solutions, renforcer nos compétences, améliorer les processus, innover…etc. Voici quelques exemples.

Psychologie de la santé

Bien que ce domaine ait certains éléments communs avec la psychologie clinique. Il faut souligner qu’il s’agit de deux disciplines différentes. La psychologie de la santé analyse la relation entre le comportement et les troubles physiques et tente de prévenir et de traiter diverses maladies.

Psychologie clinique

Son champ d’action concerne la prévention et le traitement des comportements dysfonctionnels. Cette psychologie vise, également, à améliorer notre qualité de vie et notre bien-être mental.

Psychologie du sport

Elle vise à améliorer les performances des sportifs. Par exemple, en réduisant l’anxiété et en améliorant le travail d’équipe dans les équipes sportives.

Psychologie des organisations

Avec la psychologie clinique, c’est l’un des domaines les plus connus de la psychologie appliquée. Dans ce cas, l’objectif est d’améliorer l’environnement de travail, de résoudre les problèmes, de former, d’améliorer les compétences, de gérer les ressources humaines de toutes les organisations.

Psychologie de l’éducation

C’est un autre domaine important. Dans ce domaine, la psychologie appliquée utilise la psychologie théorique pour améliorer l’enseignement. Elle emploie les méthodologies appliquées dans les cours, pour comprendre comment les élèves apprennent et les équiper d’outils et de mécanismes dans la vie quotidienne.

Psychologie de l’environnement

C’est un domaine essentiel et intéressant. Cette psychologie se concentre sur la façon dont les gens se rapportent à leur contexte. Dont leur environnement peut affecter leur comportement.

Psychologie légale

Dans ce cas, le travail du professionnel ne se limite pas à enquêter sur des crimes ou tout autre acte criminel. La validité des témoins, les conflits concernant la garde des enfants, le traitement des victimes, etc. sont analysés, dans cette branche de la psychologie.

Psychologie de la publicité

Une chose, que nous savons tous, est que la publicité fait partie intégrante de l’économie de consommation, aussi bien sociale qu’élémentaire. Cette étude de la psychologie permet l’évaluation des informations telles : comprendre ce qui pousse les consommateurs à choisir certains produits. Aussi, elle permet de savoir quels processus inconscients régissent leurs désirs et leurs besoins. C e sont des aspects clés de ce domaine intéressant de la psychologie.

Comme nous l’avons vu, chaque domaine d’action crée un profil différent, dans l’exercice de la profession. Ce sont des branches de la psychologie appliquée. Celles qui font partie de notre société. Dans laquelle, il y a encore de nombreux domaines à explorer, comme la psychologie d’urgence, la sécurité de la vie, le vieillissement, etc. Ce ne sont là que quelques exemples des nombreux scénarios. Dans lesquels, la psychologie peut être utile et où des professionnels compétents tenteront toujours de donner des réponses à tous les besoins, à tous les problèmes.

Dans la même catégorie

Qu’est-ce que le développement cognitif ?

Qu’est-ce que la psychologie de la superstition ?

Symptômes de la dépression

La dépression est un trouble médical qui touche plusieurs personnes à travers le monde. L’apparition de certains symptômes cognitifs, physiques et émotionnels peut indiquer la présence d’un état de dépression. Parmi ces indices : L’humeur triste, le manque d’énergie, l’excès ou le déficit grave de sommeil, la perte du plaisir par rapport à la vie, les douleurs corporelles inexpliquées, les troubles du comportement alimentaire, la difficulté de concentration, le sentiment de culpabilité non justifié et parfois des pensées suicidaires !

Test psychotechnique

Les tests psychotechniques sont un ensemble de tests variés destinés à évaluer vos aptitudes dans différents domaines comme la logique ou la mémoire. Les tests psychotechniques sont utilisés comme tests de recrutement pour la sélection de candidats à certains postes et pour certains concours (tels que les concours aux écoles d’infirmiers par exemple). L’objectif est de vous tester pour vous comparer un profil standard ou à d’autres candidats.

Psychologue

Qu’il s’agisse d’accompagner des malades, de dépister des troubles du comportement ou de recruter du personnel..., le psychologue écoute, observe, évalue et conseille. Il est aussi amené à soutenir des professionnels (cadres déprimés, gardiens de prison, personnel soignant, enseignants, pompiers, employés dans le milieu de la banque ou de la finance...) soumis à une certaine pression ou exposés à la violence.

L’anorexie

L’obsession d’être toujours plus mince provoque une grève d’appétit. En général, elle touche surtout les filles et débute à l’âge de l’adolescence. Ce trouble de comportement n’est pas simple ou facile à traiter. En fait, l’amaigrissement devient pathologique et s’accompagne de carences nutritionnelles et la personne concernée peut même mourir à cause de la dénutrition. En cas de complication, il faut recourir à l’hospitalisation pour ré-nutrition par gavage.

La boulimie

Ce trouble de comportement alimentaire est caractérisé par des pulsions irrésistibles à manger. La boulimie touche surtout les adolescentes : Au moment de la crise de boulimie, la personne mange pendant une ou deux heures, n’importe quoi, à toute vitesse et sans aucun plaisir. Ensuite souffre de douleurs au ventre et vomit ! Les causes de la boulimie sont souvent psychologiques comme la dépression. Une psychothérapie est, dans certains cas, nécessaire.

Psychologie cognitive

La contribution de plusieurs intellectuels comme les philosophes, les psychanalystes et les psychologues a donné naissance à la psychologie cognitive vers la fin des années 1950. Malgré que l’homme soit imprévisible, en se basant sur le modèle cognitif de la personne, le spécialiste arrive à deviner les réactions du sujet dans des situations précises. Mais le grand intérêt de la psychologie cognitive est l’étude des dysfonctionnements cognitifs.

Source : https://www.ressources-psycho.com/la-psychologie-appliquee-decouvrez-de-quoi-il-sagit/

Retour au début du sommaire


  • Qu’est-ce que la psychologie appliquée ? - Rédigé et vérifié par la Psychologue Valeria Sabater - Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021 – Document ‘nospensees.fr’
    La psychologie est souvent perçue comme un grand arbre aux branches infinies à partir duquel nous tentons de comprendre le comportement humain. Ainsi, parmi tout cet ensemble de branches et de feuilles, nous sommes à même d’en différencier une particulièrement utile : il s’agit de la psychologie appliquée, celle qui cherche à apporter des solutions concrètes aux problèmes qui se présentent dans notre vie quotidienne.

Il est tout à fait possible que plus d’un-e lecteur-trice se sente quelque peu surpris-e. Ne s’agit-il pas de ce qu’a toujours recherché la psychologie ? Cette science n’a-t-elle pas pour objectif, depuis sa création, d’aider, de donner des réponses et d’apporter son soutien aux besoins les plus communs et les plus complexes de l’être humain ? Eh bien, aussi surprenant que cela puisse paraître, la réponse est non, ceci n’a pas toujours été son objectif.

“L’intelligence consiste non seulement en la connaissance, mais aussi en la capacité d’appliquer les dites connaissances dans la pratique.” – Aristote

A ses débuts, la psychologie était davantage axée sur la collecte d’informations et la compression de processus psychologiques aussi élémentaires que l’attention, la mémoire, l’apprentissage ou le langage… Tout ce domaine passionnant, immense et en expansion constante, correspond ce qui est connu comme “psychologie de base”.

D’autre part, ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle que, grâce au psychologue germano-américain Hugo Münsterberg, un nouveau saut dans l’histoire de la psychologie se produisit. Cette vaste science s’est finalement orientée vers la recherche de solutions pratiques et réelles pour l’être humain, en utilisant toutes les connaissances générées par la psychologie de base pour transformer nos scénarios, améliorer l’apprentissage, le bien-être et la santé des personnes. Comme nous le voyons, il est presque impossible de concevoir les deux domaines séparément. La psychologie de base et la psychologie appliquée sont deux branches fondamentales du même arbre. Un arbre spectaculaire qui ne cessera jamais de croître pour améliorer notre environnement et notre qualité de vie.

Hugo Münsterberg

Hugo Münsterberg : un homme objectif qui jeta les bases de la psychologie appliquée

Les biographes de Hugo Münsterberg racontent qu’il lisait Kant et que bien qu’au début il ait eu une bonne relation avec William James après que ce dernier lui ait proposé de travailler dans son laboratoire de psychologie à l’Université de Harvard, les choses ne se terminèrent pas très bien. Il se dit que William James avait un certain intérêt à enquêter sur les phénomènes dits paranormaux, ce que le disciple de Wilhelm Wundt ne pouvait concevoir et accepter en tant qu’amoureux de l’objectivité, et par essence, du pratique.

Münsterberg cataloguait tout ce qui échappait à la logique et au tangible comme la “psychologie de l’abracadabra”. Peut-être à cause de cela, et sachant que son principal intérêt était d’augmenter la productivité des entreprises, il a toujours éprouvé certaine réticence à l’encontre de ses collègues universitaires qui comprenaient la psychologie depuis le laboratoire, du point de vue de l’observation et de l’expérimentation afin de publier un article et peut-être remettre en cause une théorie préconçue par d’autres collègues.

S’il existe une raison pour laquelle Hugo Münsterberg posa les fondements de la psychologie appliquée, c’est dans un but très précis : il voulait améliorer les compétences des travailleur-se-s dans ce contexte où l’industrie et le taylorisme exigeaient de nouveaux profils, des personnes plus aptes et plus compétentes pour un environnement de travail plus complexe.

psychologie appliquée

Ainsi, et même si Münsterberg mourut au début de la cinquantaine, sa contribution au domaine de la psychologie appliquée fut à la fois décisive et immense. Il établit les bases de la psychologie industrielle, développa de multiples tests sur la compétence professionnelle et posa même les bases de la psychologie juridique en créant une échelle d’évaluation de la fiabilité des témoignages.

Les différents aspects de la psychologie appliquée

Nous avons dit en introduction qu’une grande partie des outils et des connaissances utilisés par la psychologie appliquée découlent directement de la psychologie de base. Maintenant, comme cela arrive toujours lorsque nous effectuons un travail pratique, l’application et le développement d’un travail finissent par générer de nouvelles connaissances, de nouvelles données et de nouveaux concepts. Par conséquent, il n’est pas difficile de comprendre que la psychologie appliquée peut parfois trouver une certaine indépendance vis-à-vis de cette branche sœur qu’est la psychologie de base, d’où elle tire son origine.

Dès lors, nous comprenons également que la psychologie appliquée peut disposer de champs d’action infinis, domaines couvrant plusieurs de nos contextes quotidiens et où, grâce à son immersion, nous pouvons trouver des solutions, améliorer les compétences, innover … etc. Voyons à présent quelques exemples de ceci.

“Toute théorie qui ne trouve aucune application pratique dans la vie est une acrobatie de la pensée.” - Swami Vivekananda-

imagerie du visage humain

  • Psychologie de la santé. Bien que ce domaine ait des points communs avec la psychologie clinique, nous pouvons dire qu’il s’agit de deux disciplines différentes. Psychologie de la santé analyse la relation entre le comportement et les troubles physiques, et cherche à prévenir et traiter différentes maladies.
  • Psychologie clinique. Son domaine de travail est centré sur la prévention et le traitement des comportements dysfonctionnels afin d’améliorer notre qualité de vie et notre bien-être mental.
  • Psychologie du sport. Elle vise à améliorer la performance des athlètes, en réduisant par exemple l’anxiété et en améliorant le travail en groupe des équipes sportives.
  • La psychologie des organisations. Il s’agit, avec la psychologie clinique, des deux aspects les plus familiers de la psychologie appliquée. Il est recherché dans cette hypothèse à améliorer l’environnement de travail, à résoudre les problèmes, à former, à entraîner, à renforcer les compétences, à gérer les ressources humaines de toute organisation…
  • Psychologie de l’éducation. Nous sommes confronté-e-s à un autre domaine important, là où la psychologie appliquée utilise la psychologie de base pour améliorer l’enseignement, les méthodologies, pour comprendre comment les élèves apprennent et leur fournir de meilleures ressources et de meilleurs mécanismes au quotidien.
  • Psychologie environnementale. Nous avons ici un domaine aussi important qu’intéressant où comprendre comment les personnes interagissent avec leur entourage et comment l’environnement lui-même peut affecter notre comportement.
  • Psychologie médico-légale. Dans ce cas, le travail du professionnel ne se limite pas à enquêter sur des crimes ou tout autre acte criminel. Il est également procédé à l’analyse de la validité des témoignages, des conflits de garde, des soins aux victimes, etc.
  • Psychologie de la publicité. Nous savons tou-te-s que la publicité fait partie intégrante de l’économie de consommation. Comprendre ce qui pousse l’acheteur à choisir certains produits, savoir quels sont les processus inconscients qui régissent leurs désirs et leurs besoins, sont des aspects essentiels de ce domaine intéressant de la psychologie.
    Comme nous pouvons le constater, chaque champ d’action donne lieu à un profil différencié dans l’exercice de la profession. Il s’agit d’aspects de la psychologie appliquée qui font partie de notre société, où il nous manque incontestablement de nombreux autres champs à détailler, tels que la psychologie d’urgence, de la sécurité routière, du vieillissement, etc. Il s’agit simplement de petits exemples qui nous permettent de comprendre les multiples scénarios où la psychologie peut s’avérer utile, où les bon-ne-s professionnel-le-s essaieront toujours de donner des réponses à l’ensemble des besoins et des problèmes.

Références bibliographiques

Münsterberg, Hugo (1914) “Psychologie et industrie”. Presse de psychologie

Münsterberg, Hugo (2008) “Psychologie et Santé Sociale” Psychologie Presse

Muchin, Paul (1994) “La psychologie appliquée”. Paidós

Olivares Rodriguez, José (2012) “L’exercice de la psychologie appliquée” Pyramide

Cela pourrait vous intéresser ...

Lisez-le dans Nos Pensées - Carl Gustav Jung et son apport à la psychologie spirituelle

L’œuvre de Jung est un processus de recherche constante, une alchimie entre la psychologie analytique, l’anthropologie et la philosophie. Étudions ...

Le contenu de ‘Nos Pensées’ est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.

6 théories sur le fait de tomber amoureux - Tomber amoureux est une forme d’amour qui implique des sentiments intenses d’attirance sans un sentiment d’engagement. Nos Pensées

Un homme adopte une fille que personne ne veut, 28 ans plus tard elle fait l’impensable dans son dos Easy

Pourquoi ne finissons-nous jamais avec l’insatisfaction ? (adaptation hédonique) Nos Pensées

Un travail qui vous passionne est aussi un travail Nos Pensées

Comment le locus de contrôle affecte le bien-être psychologique Le locus de contrôle a à voir avec le fait que nous croyons que ce qui nous arrive dépend de nous ou non. Comment cela nous affecte-t-il dans notre vie de tous les jours ? Nos Pensées

Qu’est-ce que le cervelet, quelles parties le composent et quelle fonction a-t-il ? Nos Pensées

Le spectre bipolaire : découvrez les types de bipolarité Nos Pensées

Quand les réseaux sociaux augmentent-ils le risque de dépression ? Nos Pensées

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous passons de l’amour à la haine ? Nos Pensées

Mémoire sémantique : définition, caractéristiques et troubles associés Nos Pensées

Psychologie clinique Comment détecter la solitude chez nos aînés ?

Psychologie clinique : 7 signes que votre santé mentale est menacée

Psychologie clinique Qu’est-ce qui différencie les addictions des hommes et des femmes ?

Psychologie clinique Dépendance aux anxiolytiques chez les adolescents

Psychologie clinique Le spectre bipolaire : découvrez les types de bipolarité

Psychologie clinique Phobies météorologiques : qu’est-ce que c’est et comment les traiter ?

Nos Pensées - Blog sur la psychologie et la philosophie, articles et reflexions sur le bonheur, la peur et d&#039 ;autres aspects de la psychologie.
© 2012 – 2022. Tous les droits réservés. Source : https://nospensees.fr/quest-ce-que-la-psychologie-appliquee/

Retour au début du sommaire


  • Psychologie sociale appliquée d’après Wikipédia
    La psychologie sociale appliquée représente une discipline encore peu développée par la littérature psychologique. Jean-Léon Beauvois l’a définie lors de son intervention pour le Congrès de la Société Française de Psychologie tenu en 2001.

La psychologie sociale appliquée se démarque, pour Jean-Léon Beauvois, de la psychologie sociale expérimentale ou de la psychosociologie, dans le fait qu’elle permet de ’réaliser sur zone ce que la littérature scientifique décrit comme des effets expérimentaux1’ (Beauvois, intervention pour la S.F.P. en 2001). Cette discipline est donc l’application des concepts théoriques de la psychologie sociale, dite fondamentale, associée à une pratique sociale, la psychosociologie, pour réaliser un objectif précis dans une action sociale, ces objectifs d’action sont seuls porteurs de valeurs dans cette démarche. La position de psychologue du praticien n’étant pas ici la garantie des valeurs professionnelles.

Autrement dit, la psychologie sociale appliquée n’est pas une pratique psychologique neutre, car elle utilise les concepts expérimentaux tels que la théorie de l’engagement, théorie de l’influence sociale et autres processus sociaux pour induire un comportement particulier sur le public concerné.

Références : Jean-Léon Beauvois, « Psychosociologie et psychologie sociale appliquée : deux positions de « psychologue » dans la cité », Connexions, vol. n° 98,‎ 1er novembre 2012, p. 73-82 (ISSN 0337-3126, lire en ligne [archive], consulté le 6 janvier 2016)

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_sociale_appliqu%C3%A9e

Retour au début du sommaire

3bis.
De la Psychologie des foules … à la Psychologie collective

Traduit de l’anglais - La psychologie des foules, également connue sous le nom de psychologie de la foule, est une branche de la psychologie sociale. Les psychologues sociaux ont développé plusieurs théories pour expliquer la façon dont la psychologie d’une foule diffère et interagit avec celle des individus qui la composent. Wikipédia (anglais)

La psychologie collective - Michela Nacci - Dans Revue historique 2016/1 (n° 677), pages 129 à 138 – Document ‘Cairn Info’

Le thème de la psychologie collective a pour caractéristique de ne pas concerner d’une part la France et, de l’autre, l’Italie qui en fait l’histoire, l’observe, l’apprécie ou le critique, ou inversement. Il apparaît à la fin du XIXème siècle et se développe dans les deux pays en même temps. C’est pourquoi nous n’avons pas sur la psychologie des foules une historiographie italienne qui reconstruit et analyse ce que les auteurs français produisent, et réciproquement, mais un enchevêtrement d’auteurs et de volumes qui sont publiés dans la même phase sur un thème identique. Les auteurs se disputent pour savoir qui, parmi eux, a été le premier et quelles sont les dettes de l’un envers l’autre. Ils se connaissent mutuellement et revendiquent une primeur personnelle et nationale. Les Français lisent les Italiens, les Italiens lisent les Français, et tous ignorent en général la culture anglo-saxonne qui voit entre-temps paraître certains textes importants sur le sujet. Rappelons les noms des Français Gabriel Tarde, Henry Founial, Gustave Le Bon, et ceux des Italiens Cesare Lombroso, Enrico Ferri, Scipio Sighele, et Pasquale Rossi [1]. Les ouvrages se suivent et s’affrontent dans une succession frénétique et une floraison concentrée et éphémère. En fait, ce type de psychologie collective ne dure que peu de temps ; avec les reformulations et les critiques de Sigmund Freud d’un côté et, de l’autre, d’Émile Durkheim elle se terminera quelques années après.

Une chose nous étonne : pourquoi Le Bon est devenu, non pas l’un des auteurs, mais l’inventeur même de la psychologie collective ; parmi les auteurs nommés, presque aucun ne cite sa Psychologie des foules, mais plutôt des auteurs italiens comme Sighele, traduit tout de suite en français en 1892 chez Alcan sous le titre La Foule criminelle : essai de psychologie collective, et, parmi les Français, Tarde et ses deux premiers ouvrages. Celui qui est devenu par la suite l’auteur par excellence de la psychologie collective est à son époque précédé, accompagné et suivi par un grand nombre d’autres auteurs, dont beaucoup sont italiens. S’ils doivent nommer un Français, ce n’est pas vers Le Bon qu’ils se tournent, mais vers Tarde. Fournial en 1892 avance déjà tout ce qui sera présent dans l’ouvrage de Le Bon en 1895 et qui ne restera lié qu’au nom de ce dernier. Le même Fournial rappelle, parmi les Italiens, trois travaux de Lombroso : en français, L’Homme de génie, préfacé par Charles Richet [2], Il delitto politico, en italien, et L’Influence des météores et du climat sur les révolutions, publié dans Archives de l’Anthropologie criminelle en mars 1891. Il rappelle aussi La folla delinquente de Sighele, publié en italien, ainsi que de Henry Maudsley Physiologie de l’esprit et La Pathologie de l’esprit, traduits en français, le premier en 1879, le second en 1883 [3], et trois ouvrages de Tarde : La Philosophie pénale, Les Lois de l’imitation, L’Affaire Wladimiroff[4]. Les dates des premiers ouvrages sont donc très proches. Leur examen fait découvrir que Le Bon n’est pas le premier parmi ceux qui travaillent à l’élaboration de la nouvelle discipline qu’est la psychologie collective et que son succès considérable (c’est le livre de Le Bon qu’apparemment Lénine et Mussolini ont lu) est probablement à mettre en relation avec le schématisme de son exposé.

Avec les livres arrivent les polémiques. Les historiens discutent encore pour savoir qui a été le premier à écrire sur la psychologie collective ? Qui a copié qui ? Tarde reproche à Sighele de l’avoir copié. Sighele reproche à Fournial de l’avoir imité. Lombroso reproche à tous les Français de l’avoir décalqué. Les lecteurs avertis que nous sommes aujourd’hui se rendent aisément compte que les auteurs qui inspirèrent tous les autres furent Hippolyte Taine des Origines de la France contemporaine. I. L’Ancien Régime[5], avec la description des violences sauvages et sanglantes des foules révolutionnaires qui y sont décrites, ou Émile Zola de Germinal[6], avec la description de la foule en grève. Edgar Allan Poe et Guy de Maupassant, Arthur Rimbaud et Charles Baudelaire présentent des situations de foule urbaine et réfléchissent sur la nature du rapport liant les individus qui la composent. C’est cependant à un auteur jusqu’alors non mentionné que l’on doit la première description scientifique de la foule et de son comportement, avec la formulation d’une théorie pour l’expliquer. Il s’agit d’Alfred Espinas et de son ouvrage de 1877 : Des sociétés animales, étude de psychologie comparée[7]. Les auteurs qui lui succèdent très peu après et s’inspirent par la suite de lui reprennent ses thèses : l’unité psychique qui se crée immédiatement dans la foule et la contagion qui passe de l’un à l’autre.

Ce qu’ils changent, toutefois, est la signification qu’Espinas attribuait à la foule ; ils renversent complètement sa thèse : pour Espinas, évolutionniste, l’unité de la foule et les multiples échanges qui ont lieu parmi ses membres sont un élément positif, sous le signe d’une situation d’extrême civilisation. Pour Tarde, Sighele, Le Bon et les autres, le comportement de la foule est toujours potentiellement criminel, irrationnel, inconscient (ainsi que le somnambulisme ou l’état d’hypnose), l’unité de la foule se laisse lire comme une régression de la civilisation, l’intelligence et la morale de la foule sont inférieures à celles que ses membres pris un par un possèdent. De plus, Espinas ne désirait pas que cette étude sur le comportement collectif fût mise en rapport avec la psychologie car il ne voulait être que sociologue, tandis que tous les autres rapprochent et confondent la sociologie avec la psychologie.

Les polémiques éclatent aussi sur les questions de méthode et d’interprétation, sur la genèse et l’évolution du comportement collectif : Tarde s’en prend à Sighele sur la distinction que faisait ce dernier entre les foules homogènes et hétérogènes. Il conteste que l’unité de la foule soit un bien et soutient à l’inverse que la foule, qu’elle soit homogène ou hétérogène, réalise en toutes circonstances une stricte unité qui lui donne un sentiment de toute-puissance, affaiblit la raison et l’autocontrôle : pour cette raison, la foule est toujours criminelle en puissance si elle ne l’est pas en réalité. Tarde distingue la foule de la corporation : la foule est hétérogène, momentanée, instable, la corporation stable et organisée, homogène. La secte est la partie la plus déterminée de la corporation, bien plus criminelle que la foule. Espinas est le seul à croire, avec Pasquale Rossi en Italie, à la bonté des foules. Tous les autres les voient comme un péril, une menace, une source probable de délits et de crimes.

Le fait que ce soit la foule qui accomplit ces forfaits ne signifie pas non plus que la responsabilité disparaisse et que les coupables ne doivent pas être punis : tandis que les Italiens (Lombroso, Ferri et Sergi en tête) désignent l’objectif pratique qu’ils rejoignent de dépénaliser en partie le crime collectif, pour les Français, comme Tarde, la responsabilité individuelle demeure. Sur les différences entre la foule et le public aussi, les deux écoles se différencient, mais Tarde reste toujours un isolé : alors que, pour ce dernier, la foule et le public sont différents (le public est une foule consciente, spiritualisée, intentionnelle et assez rationnelle), la foule et le public sont pour Sighele très proches. Au sein des deux pays, les opinions ne sont pas identiques : pour Tarde, la foule est le groupe social paradigmatique du passé, et le public le groupe social qui caractérise le présent. Pour Sighele, le public autant que la foule sont typiques de l’époque moderne. Contrairement à Tarde, Le Bon pense que le public caractériserait le passé, les foules le présent. Quand Lombroso et Sighele adhèrent au déterminisme physiologique (les criminels-nés) et au déterminisme climatologique, Tarde affirme la seule importance des facteurs moraux et historiques dans l’explication du comportement de la foule.

Ainsi, ce n’est pas parce qu’il faisait chaud que la Révolution française a éclaté, mais parce que les conditions historiques et la situation morale poussaient vers la rupture de l’ordre. Des points d’accord existent néanmoins : pour tous, la foule est dans l’état qui caractérise l’hypnotisé. Les recherches sur le magnétisme et l’hypnose étaient à l’époque réalisées par les savants et les médecins ; elles étaient censées faire partie de la recherche proprement scientifique, non parascientifique ou extrascientifique. Les thèses sur l’inconscient qui occupe la première place parmi ces états, la suggestibilité, l’irresponsabilité, qui sont dans ces recherches attribuées au sujet hypnotisé, sont reprises une à une et appliquées par la psychologie collective aux individus réunis dans une foule. L’unanimité de la foule est expliquée par la suggestion, la contagion, l’épidémie psychique. Tous ces thèmes passent d’un champ à l’autre, du magnétisme à la psychologie collective.

La manière dont les historiographies italienne et française ont affronté de façon critique la reconstruction et l’analyse de la psychologie collective diffère profondément. Du côté italien, l’ouvrage de Lombroso, personnage qui a surclassé les autres par l’ampleur de ses écrits et sa renommée, et ceux des autres psychologues des foules sont insérés dans le contexte du positivisme. De ce fait, on a expliqué les caractéristiques de la psychologie collective par les traits d’un positivisme déterministe, naturaliste, qui croit à l’influence du climat sur le comportement collectif et montre un intérêt certain pour la manifestation des esprits des trépassés, ou qui assiste aux séances des médiums célèbres à l’époque et prend au sérieux l’hypnose et le magnétisme.

En raison de ces caractères, le positivisme apparaît comme quelque chose d’un peu ridicule, suscitant même un sentiment proche de la honte. Dans deux ouvrages capitaux sur la culture italienne tels que Profilo ideologico del Novecento de Norberto Bobbio (1969) [8] et Cronache di filosofia italiana : 1900-1943 d’Eugenio Garin (1955) [9], le positivisme en Italie est présenté comme un mouvement faible, simpliste du point de vue philosophique qui, en raison de cette faiblesse, se replie bientôt sur lui-même jusqu’à être supplanté par le spiritualisme. Un mouvement dont l’Italie aurait besoin pour développer la science, la conscience nationale, la démocratie et l’attachement aux valeurs de la modernité mais qui, dans l’ensemble, a fait faillite.

Influencés probablement par cette conception négative du positivisme, les historiens italiens ont toujours regardé la psychologie collective d’un mauvais œil et ont surtout souligné son effet antidémocratique. Ils n’ont pas analysé la psychologie collective en soi, ses thèses et sa valeur, son éventuelle portée pour la connaissance, ils l’ont jugée pour sa signification politique, selon une tendance historiciste et peu théoriciste très marquée qui caractérise l’historiographie italienne, ainsi que Luigi Mascilli Migliorini l’a remarqué dans un article du volume Folla e politica[10]. Ils ont fait plus. Chaque fois, ils ont essayé de démonter les affirmations de la psychologie collective, de montrer à quel point elles sont fausses et réactionnaires. Soutenir que certains aspects de celle-ci sont fondés fait passer en Italie pour un original. Tel fut le cas de Francesco Alberoni pour ses livres sur le sujet [11].

Du côté français, en revanche, on a opéré une confrontation directe des sciences sociales avec les thèses et la méthode de la psychologie collective [12], on l’a utilisée comme instrument pour étudier un comportement collectif [13]. Le livre de Serge Moscovici est un exemple paradigmatique d’une proposition nouvelle de la psychologie collective du xix esiècle aujourd’hui. Le livre de Dupuy est celui d’une historiographie du phénomène qui ne renonce pas à une utilisation de ses instruments conceptuels pour comprendre des faits contemporains comme la panique.

On étudie aussi le phénomène des rumeurs, très lié au comportement collectif. On redécouvre et étudie Tarde, que l’on sort de son isolement. La psychologie collective s’avère un outil pour mieux comprendre un passage important de l’histoire culturelle française, quand Émile Durkheim devient le sociologue de la nation et que Tarde est vaincu dans la bataille. Ainsi, la tradition de la sociologie française est durkheimienne et non tardienne comme elle aurait pu l’être, avec des conséquences remarquables. En France, la psychologie collective est incluse à part entière parmi les sciences sociales car celles-ci traitent du comportement individuel et social, donc aussi de celui de la foule [14]. On écrit aussi des ouvrages historico-politiques [15]. Ce n’est qu’en 2007 qu’est traduit de Robert Park La Foule et le public (1904) [16].

Après le début du xx esiècle, les études sur la psychologie collective en tant que discipline disparaissent en France et en Italie, sauf rares et tardives exceptions. Les auteurs qui travaillent sur le sujet sont rares. Ailleurs elle ne disparaît pas. Sans y inclure La rebelión de las masas de José Ortega y Gasset (1930) [17], ou la reprise sous une version nouvelle de Massenpsychologie und Ich-Analyse de Sigmund Freud (1921) [18], ou encore The lonely crowd de David Riesman (1950) [19], on trouve des travaux toujours liés la psychologie collective originelle, mais avec des méthodes et des buts différents, comme ceux de Niels Smelser (Theory of collective behavior, 1963) [20] et d’Elias Canetti (Masse und Macht, 1960) [21], ou, à l’époque contemporaine en Italie ceux de Clara Gallini, Angelica Mucchi Faina, Luisa Mangoni, Delia Frigessi, Cristina Cassina et Regina Pozzi [22]. Il n’est pas inutile de remarquer que, malgré l’attention prêtée par l’historiographie française au noyau théorique de la psychologie collective, ou peut-être justement pour cette raison, les meilleurs travaux sur la psychologie des foules à la fin du xx esiècle ne sont pas dus à des auteurs français mais à des anglophones [23].

En résultent clairement des perspectives très différentes dans les deux pays. En Italie, la psychologie collective est toujours considérée comme partie intégrante de l’histoire culturelle du pays, surtout de l’histoire de la philosophie et, plus spécifiquement, du positivisme. En France, en revanche, on la discute en tant que théorie tout en faisant aussi un travail d’historicisation : la psychologie des foules est réinsérée dans son temps, à l’intérieur des sciences sociales. Il faut rappeler que Tarde et Durkheim ont été de grands sociologues, à la différence des Italiens qui ont eux aussi publié sur la psychologie des foules.

Les anglophones se comportent de manière encore différente : ils utilisent la psychologie collective comme un moyen pour comprendre les phénomènes et le comportement collectifs. En réalité, il en est de même en France, pour comprendre les fanatismes, la mode en tant que mimétisme, les hooligans et le hooliganisme, le marché de masse envisagé dans son opposition au marché d’élite, la consommation, les mouvements politiques, la révolte, la standardisation, le lynchage. Cependant, tel n’est pas le cas en Italie où tant les historiens que ceux qui, plus généralement, travaillent en sciences sociales se méfient encore beaucoup de la psychologie collective. Cette attitude est d’ailleurs partagée par les principaux historiens qui ont étudié la foule et l’action collective dans l’histoire : Charles Tilly et George Rudé. Tilly, qui a travaillé sur le comportement collectif dans l’histoire, interprète celui-ci de façon opposée à l’approche proposée par la psychologie collective : le comportement collectif est, pour lui, provoqué par les intérêts, et la violence qui le caractérise en apparence, selon la psychologie des foules, cache les différences qui existent entre un mouvement collectif et un autre. De plus, Tilly n’accepte pas l’explication de l’impulsion momentanée qui fait que la foule s’agrège et agit. Au contraire, selon lui, elle suit des exemples de comportements très stables dans le temps, codifiés, parmi lesquels elle choisit chaque fois. George Rudé, dans The crowd in the French Revolution[24] et The crowd in history[25], thématise le sujet « foule » dans un sens opposé à la psychologie collective, pour qui les visages individuels sont effacés par la foule. Rudé voit dans des causes économiques et sociales (la faim, souvent) le moteur des révoltes et des révolutions. Ce n’est pas par hasard qu’il va à la découverte des visages dans la foule indifférenciée de la Révolution [26].

Mais la séparation décisive ne se passe pas entre la France et l’Italie, mais entre l’Europe et les États-Unis. Déjà, en 1909, Charles H. Cooley [27] reproche à la psychologie collective française (il ne considère que celle-ci) d’être trop française, c’est-à-dire de généraliser sur la base de l’histoire de ce pays, de tirer tous ses exemples de la Révolution de 1789. Ce sont les caractéristiques de l’histoire de France au xix esiècle qui expliquent à son avis le tournant que la psychologie collective y a pris : la France se fondait sur une révolution très violente, il y manquait la confiance dans les foules qui, toutefois, auraient pu être éduquées à la démocratie ; la démocratie était vue comme le règne des foules sauvages (alors qu’elle est, selon lui, une institution libre et stable, avec des foules sages et qui raisonnent) ; on ne recourait que très rarement à l’initiative privée et locale et, par conséquent, l’appel fréquent aux actions de masse était nécessaire.

Ainsi, l’Américain Cooley répétait, un siècle plus tard, les inquiétudes qui avaient poussé Madame de Staël à ses réflexions sur la Révolution, quand elle se demandait si la France était un pays fait pour la démocratie. Cooley, comme elle, semble suggérer que les traits de longue durée de l’histoire de France (son caractère de race, c’est-à-dire national), la différence entre l’histoire française et l’histoire des pays anglo-saxons (qui unissent la démocratie à l’ordre et à la stabilité, tandis que la France unit la démocratie à la turbulence sociale) rendent inévitable le fait que la France voit les foules de manière négative et l’Amérique de manière positive.

On revenait ainsi au vieux problème posé par Tocqueville et par les autres voyageurs aux États-Unis comme par les penseurs politiques français du xix esiècle : la démocratie est-elle plutôt universelle ou plutôt nationale ? Est-elle adaptée à n’importe quel pays de la même façon ?, se demandait Madame de Staël. N’était-ce pas parce que la nation anglaise avait un caractère national spécial (ténacité et self control) que la démocratie lui convenait si bien ? N’était-ce pas parce que le caractère anglo-saxon était obstiné et un peu masochiste que la Révolution industrielle s’était réalisée là-bas ?, se demandaient Michelet et Guizot, Quinet et Taine. N’était-ce pas parce que le Français était passionnel et frivole que la démocratie lui était tellement difficile et qu’elle prenait une forme si tumultueuse chez lui ? Pour Tocqueville la démocratie américaine n’était pas tout à fait la même que la française, pas plus que l’anglaise.

D’un côté, une institution et un mode de vie égalitaire et équilibré, ennuyeux et matérialiste, de l’autre, esprit, conversation, agitation. Les deux démocraties étaient différentes pour des raisons historiques, géographiques, démographiques, en fonction également des caractères nationaux. Les foules entre la fin du xix e et le début du xx esiècle sont donc non seulement interprétées de manières différentes en Italie et en France. Elles sont aussi marquées par leur appartenance nationale.

Notes

  • [1]
    Gabriel Tarde, Les Lois de l’imitation, Paris, Alcan, 1890  ; Henry Fournial, Essai sur la psychologie des foules  : considérations médico-judiciaires sur les responsabilités collectives, Lyon, Storck, 1892  ; Gabriel Tarde, «  Foules et sectes au point de vue criminel  », Revue des Deux Mondes, n° 332, 1893, pp. 349-387  ; Gustave Le Bon, Psychologie des foules, Paris, Alcan, 1895  ; Gabriel Tarde, L’opinion et la foule, Paris, Alcan, 1901  ; Cesare Lombroso (avec Giuseppe Sergi et Enrico Ferri), L’uomo delinquente, studiato in rapporto all’antropologia, alla medicina legale ed alle discipline carcerarie, Milan, Hoepli, 1876  ; Cesare Lombroso, L’uomo delinquente in rapporto all’antropologia, alla giurisprudenza ed alla psichiatria, Turin, Bocca, 5e édition 1897  ; Cesare Lombroso (avec Rodolfo Laschi), Il delitto politico e le rivoluzioni in rapporto al diritto, all’antropologia criminale ed alla scienza di governo, Turin, Bocca, 1890  ; Scipio Sighele, La folla delinquente, Turin, Bocca, 1891  ; Pasquale Rossi, L’animo della folla, Cosenza, Riccio, 1898  ; Pasquale Rossi, Sociologia e psicologia collettiva, Rome, Colombo, 1904.
  • [2]
    Cesare Lombroso, L’Homme de génie, Paris, Alcan, 1896, préface de Charles Richet.
  • [3]
    Henry Maudsley, Physiologie de l’esprit et La Pathologie de l’esprit, Paris, Reinwald, 1879  ; Henry Maudsley, La Pathologie de l’esprit, Paris, Baillière, 1883.
  • [4]
    Gabriel Tarde, La Philosophie pénale, Lyon, Stock, 1890, 5e éd. revue et corr. 1900  ; Gabriel Tarde, «  L’Affaire Wladimiroff  », Archives d’anthropologie criminelle, t. VI, 1891, pp. 206-213.
  • [5]
    Hippolyte Taine, Origines de la France contemporaine. I. L’Ancien Régime, Paris, Hachette, 1875-1893.
  • [6]
    Émile Zola, Germinal, Paris, Charpentier, 1885.
  • [7]
    Alfred Espinas, Paris, Baillière, 1877.
  • [8]
    La première édition date de 1969 et constitue un chapitre du dernier tome de la Storia della letteratura italiana consacré au Novecento, Milan, Garzanti  : plusieurs éditions se sont succédé, la dernière chez Garzanti en 1990.
  • [9]
    Eugenio Garin, Cronache di filosofia italiana : 1900-1943, Bari, Laterza, 1955. Le second tome paraît en 1975 et arrive à couvrir la période qui va jusqu’aux années 1960.
  • [10]
    Luigi Mascilli Migliorini, «  Folle e psicologia delle folle nella storiografia italiana del secondo Ottocento  », in Maria Donzelli (ed.), Folla e politica : cultura filosofica, ideologia, scienze sociali in Italia e Francia a fine Ottocento, Naples, Liguori, 1995, pp. 53-69.
  • [11]
    Francesco Alberoni, Statu nascenti : studio sui processi collettivi, Bologne, Il Mulino, 1968  ; id., Innamoramento e amore, Milan, Garzanti, 1979.
  • [12]
    Voir notamment Serge Moscovici, L’Âge des foules  : un traité historique de psychologie des masses, Paris, Fayard, 1981, éd. refondue, Bruxelles, Complexe, 1985.
  • [13]
    Jean-Pierre Dupuy, La Panique, Paris, Laboratoires Delagrange, 1991, nouv. éd. rév. et compl., Paris, Les empêcheurs de penser en rond, 2003.
  • [14]
    Jean-Pierre Dupuy, Introduction aux sciences sociales  : logique des phénomènes collectifs, Paris, Ellipses, 1992.
  • [15]
    Par exemple Catherine Rouvier, Les Idées politiques de Gustave Le Bon, Paris, Puf, 1986.
  • [16]
    Voir La Foule, mythes et figures  : de la Révolution à aujourd’hui, Jean-Marie Paul (dir.), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004  ; Olivier Bosc, La Foule criminelle  : politique et criminalité dans l’Europe du tournant du xix e  siècle, Paris, Fayard, 2007.
  • [17]
    Trad. fr. La Révolte des masses, Paris, Delamain et Boutelleau, 1937.
  • [18]
    Trad. fr. Psychologie des masses et analyse du moi, Paris, Puf, 2010.
  • [19]
    Trad. fr. La Foule solitaire, Paris, Arthaud, 1964, préface d’Edgar Morin.
  • [20]
    Niels Smelser, Theory of Collective Behaviour, New York, Free Press of Glencoe, 1963.
  • [21]
    Trad. fr. Masse et Puissance, Paris, Gallimard, 1966.
  • [22]
    Clara Gallini, La sonnambula meravigliosa : magnetismo e ipnotismo nell’Ottocento italiano, Milan, Feltrinelli, 1983  ; Angelica Mucchi Faina, L’abbraccio della folla. Cento anni di psicologia collettiva, Bologne, Il Mulino, 1983, et Ead., Psicologia collettiva. Storia e problemi, Rome, Carocci, 2002  ; Luisa Mangoni, Una crisi fine secolo : la cultura italiana e la Francia tra Otto e Novecento, Turin, Einaudi, 1985, puis, avec d’autres écrits, Civiltà della crisi : cultura e politica in Italia tra Otto e Novecento, Rome, Viella, 2013  ; Cesare Lombroso, Delitto genio follia. Scritti scelti, Delia Frigessi, Ferruccio Giacanelli, Luisa Mangoni (éd.), Turin, Bollati Boringhieri, 1995  ; Maria Donzelli (éd.), Folla e politica. Cultura filosofica, ideologia, scienze sociali in Italia e Francia a fine Ottocento, Naples. Liguori, 1995  ; Cristina Cassina et Regina Pozzi (éd.), Classi, masse, folle, Pise, ETS, 2000.
  • [23]
    Robert Nye, The Origins of Crowd Psychology : Gustave Le Bon and the Crisis of Mass Democracy in the Third Republic, Londres, Sage, 1975  ; Susanna Barrows, Distorting Mirrors. Visions of the Ccrowd in the Late Nineteenth-century France, New Haven, Londres, Yale Univeristy Press, 1981, trad. fr. Miroirs déformants. Réflexions sur la foule en France à la fin du xix e  siècle, Paris, Aubier, 1990.
  • [24]
    George Rudé, The Crowd in the French Revolution, Oxford, Clarendon Press, 1959  ; La Foule dans la Révolution française, Paris, Maspero, 1982, préface de Georges Lefebvre.
  • [25]
    George Rudé, The Crowd in History : a Study of Popular Disturbances in France and England, 1730-1848, New York, Londres, Sidney, Wiley, 1964.
  • [26]
    George Rudé, The Face of the Crowd. Studies in Revolution, Ideology and Popular Protest : Selected Essays, ed. and introd. by Harvey J. Kaye, Harvester, Wheatsheaf, 1988.
  • [27]
    Charles H. Cooley, Social Organization : a Study of the Larger Mind, New York, Scribner’s Sons, 1909. Voir aussi Charles H. Cooley, Human Nature and the Social Order, New York, Scribner’s Sons, 1902.

Mis en ligne sur Cairn.info le 17/03/2016 - https://doi.org/10.3917/rhis.161.0129

CAIRN.INFO : Matières à réflexion

À proposContact Cairn International (English) Cairn Mundo (Español) Cairn Sciences (Français) Authentification hors campus Aide

© Cairn.info 2022 Conditions générales d’utilisation Conditions générales de vente - Source : https://www.cairn.info/revue-historique-2016-1-page-129.htm

Retour au début du sommaire




  • Psychologie appliquée - 应用心理学- 维基百科,自由的百科全书 – Wikipedia - Référence : Psychologie appliquée - Wikipédia, l’encyclopédie libre – Traduction du 29 décembre 2022 par Jacques Hallard

Le principe de base de la psychologie appliquée est d’utiliser les principes et les théories de la psychologie pour surmonter des problèmes pratiques dans d’autres domaines, tels que la gestion , la conception de produits , l’ingénierie des facteurs humains , la nutrition , le droit et la médecine clinique. La psychologie appliquée comprend non seulement les domaines suivants : La psychologie industrielle et organisationnelle , la psychologie médico -légale , l’ingénierie des facteurs humains , comprend également la psychologie de l’éducation , la psychologie du sport et la sensibilisation communautaire . De plus, certains domaines spécialisés de la psychologie ont également des branches de psychologie appliquée (ex. : psychologie sociale appliquée, psychologie cognitive appliquée).

Le fondateur de la psychologie appliquée, Hugo Münsterburg . Comme de nombreux psychologues en herbe de la fin des années 1800, l’universitaire allemand s’est rendu en Amérique, initialement pour étudier la philosophie. Münsterburg s’intéresse à des domaines de la psychologie tels que la psychologie du but , la psychologie sociale et la psychologie médico-légale. En 1907, il écrivit plusieurs articles de magazine sur les aspects juridiques des témoignages, des aveux et des procédures judiciaires, aboutissant à un livre - À la barre des témoins.

Au cours des années suivantes, l’école de psychologie appliquée est entrée au Harvard Psychological Laboratory. En neuf ans, il a écrit huit livres en anglais, appliquant la psychologie à l’éducation, à l’efficacité industrielle, à la gestion et à l’enseignement. Les contributions d’Hugo Münsterberg font de lui le fondateur et fondateur de la psychologie appliquée.

Le contraire de la psychologie appliquée est la psychologie théorique.

Dernière modification par AnYiLin il y a2 anshttps://zh-m-wikipedia-org.translat...

Sauf indication contraire, le contenu de ce site Web est sous licence CC BY-SA 3.0 .

NB. Cet article nécessite la participation et l’assistance éditoriale d’éditeurs compétents ou familiers avec la psychologie.

Politique de confidentialité conditions d’utilisation - Source : https://zh.wikipedia.org/zh-cn/%E5%BA%94%E7%94%A8%E5%BF%83%E7%90%86%E5%AD%A6

Retour au début du sommaire


  • Psychologie appliquée - Extrait de l’encyclopédie MBA Think Tank – Groupe réflexion MBA – Traduction du 29 décembre 2022 par Jacques Hallard d’un article intitulé 应用心理学 - MBA库百科 应用
    心理学(Applied Psychology)应用心理学是心理学中迅速发展的一个重要学科分支。由于人们在工作及生活方面的需要,多种主题的相关研究领域形成心理学学科。‎什么是应用心理学 · ‎应用心理学的特征[1] · ‎应用心理学的主要分类

La psychologie appliquée est une branche importante et en pleine expansion de la psychologie. En raison des besoins des personnes dans leur travail et dans leur vie, des domaines variés d’études connexes portent sur divers sujets qui forment la discipline de la psychologie.

Table des matières :

  • 1 Qu’est-ce que la psychologie appliquée
  • 2 Caractéristiques de la psychologie appliquée [1]
  • 3 grandes catégories de psychologie appliquée
  • 4 domaines de la psychologie appliquée [1]
  • 5 références


Qu’est-ce que la psychologie appliquée

La psychologie appliquée est une branche importante de la psychologie qui se développe rapidement. En raison des besoins des personnes dans le travail et la vie, des domaines d’études connexes sur une variété de sujets forment la discipline de la psychologie. La psychologie appliquée étudie l’application des principes de base de la psychologie dans divers domaines pratiques, notamment l’industrie , l’ ingénierie , la gestion desorganisations , la consommationdu marché , l’ éducation scolaire , la vie sociale ,les soins médicaux , les sports, l’armée, la justice , l’environnement et d’autres domaines. Avec le développement rapide de l’ économie , de la technologie , de la société et de la culture , la psychologie appliquée a des perspectives de plus en plus larges.

Le principe de base de la psychologie appliquée est d’utiliser les principes et les théories de la psychologie pour surmonter des problèmes pratiques dans d’autres domaines, tels que la gestion , la conception de produits , l’ingénierie des facteurs humains, la nutrition, le droit et la médecine clinique.

La psychologie appliquée comprend non seulement les domaines suivants : La psychologie industrielle et organisationnelle , la psychologie médico-légale, l’ingénierie des facteurs humains, comprend également la psychologie de l’éducation , la psychologie du sport et la sensibilisation communautaire .

La différence entre la psychologie fondamentale et la psychologie appliquée

En fait, leurs catégories de recherche ont des manifestations différentes. Le premier est principalement étudié du point de vue des individus , tandis que le second est analysé du point de vue des classes, des groupes humains. L’ensemble des individus d’un groupe donné constitue une classe, mais dans la vraie vie, c’est souvent l’individu qui doit résoudre l’énigme.

Par conséquent, de ce point de vue, il existe une intersection entre les deux, et chaque domaine a ses propres aspects uniques. Donc, si vous voulez faire de la recherche, vous devez d’abord apprendre la psychologie de base, puis vous pouvez continuer à étudier la psychologie appliquée en profondeur. Cependant, chaque école a des traitements différents pour le même problème.

Caractéristiques de la psychologie appliquée [1]

La psychologie appliquée est l’utilisation de techniques , de méthodes et de théories psychologiques pour intervenir ou influencer lecomportementpsychologique , afin de modifier le comportement psychologique et d’améliorer la qualité de la vie psychologique

La psychologie appliquée a les caractéristiques de base suivantes, qui reflètent l’essence de la psychologie appliquée, nous pouvons donc comprendre la psychologie appliquée à travers ces caractéristiques :

Le premier est la caractéristique de valeur

La valeur caractéristique de la psychologie appliquée est qu’il s’agit d’orientation de valeur… Dans la recherche fondamentale en psychologie, les chercheurs accordent une grande importance à la position selon laquelle le chercheur n’a aucune valeur , c’est-à-dire qu’il est nécessaire de décrire, d’expliquer et de présenter objectivement le comportement psychologique des gens.

Cependant, dans la recherche appliquée en psychologie, le chercheur doit guider la vie des gens. C’est … l’orientation de la valeur. Les chercheurs doivent dire aux gens ordinaires quel genre de vie est mauvais. Quel genre de vie est bon. Comment éviter, éliminer une mauvaise vie et comment mener une bonne vie.

La seconde est les caractéristiques dynamiques

La dynamique de la psychologie appliquée est caractérisée par ce qui la motive elle-même. C’est-à-dire si sa motivation vient des besoins de la société ou de l’intérieur de la discipline. Il faut dire que les besoins de la société sont la source d’énergie la plus directe pour le développement de la psychologie appliquée, tandis que les progrès de la recherche fondamentale sont la source d’énergie indirecte pour le développement de la recherche appliquée

Le troisième est les caractéristiques du problème 

La psychologie appliquée est certainement centrée sur les problèmes 

Elle est destinée à la résolution de ces problèmes. En d’autres termes, il s’agit de déterminer ses propres théories, méthodes et techniques, afin de résoudre des problèmes posés. Ensuite, l’identification et la résolution des problèmes deviennent le cœur de la psychologie appliquée.

Le quatrième concerne les caractéristiques des avantages

La psychologie appliquée est une question d’efficacité. Elle ne peut pas être investie à l’infini, et elle doit être échangée contre un investissement plus petit pour maximiser les bénéfices . Bien entendu, les soi-disant avantages comprennent les avantages sociaux et les avantages économiques . Les avantages sociaux et les avantages économiques doivent être pris en compte par la psychologie appliquée.

Principales catégories de psychologie appliquée

Psychopédagogie et Psychologie Scolaire

La psychologie de l’éducation est une branche de la psychologie qui étudie les phénomènes d’ activité mentale des éducateurs et des étudiants éduqués dans leprocessus d’ éducation et d’enseignement, ainsi que la loi de leur génération et de leur changement.

C’est un sujet marginal entre la science del’éducation et la science psychologique. L’éducation se met en place avec le développement de la société « Afin de répondre aux besoins du développement éducatif ; les tâches de la psychologie de l’éducation continuent d’augmenter et la portée des objets de recherche s’élargit progressivement.

Au début du développement, la psychologie de l’éducation s’est concentrée sur l’étude de la psychologie de l’apprentissage et sur la discussion des règles d’apprentissage, et la plupart d’entre elles se sont concentrées sur l’éducation intellectuelle. Alors que l’éducation accorde de plus en plus d’attention au développement global des personnes, elle accorde également de plus en plus d’attention à la culture du comportement moral, de l’émotion morale et de l’émotion esthétique.

Le ’Psychological Yearbook’ des États-Unis est globalement d’accord avec tous les aspects et estime que les tâches de recherche et les objets de la psychologie de l’éducation comprennent huit aspects : la mesure de l’évaluation de l’éducation, les caractéristiques du développement des enfants, les enfants spéciaux et leur éducation, l’éducation liée à l’apprentissagepsychologieMéthodes , les apprentissages disciplinaires, le soutien à l’apprentissage et la santé mentale, le personnel enseignant et comportements des enseignants qui permettent l’apprentissage, les méthodes en psychologie de l’éducation.

Actions principales pour résoudre les problèmes d’enseignement : les personnels en charge travaillent souvent dans des districts scolaires, diagnostiquent les problèmes d’apprentissage et de comportement et conseillent les enseignants, les élèves et les parents. Ils passent beaucoup de temps à administrer et à réaliser des tests psychologiques , à noter des questionnaires de test et à interpréter les résultats de ces tests.

Psychologie clinique et de conseil

La psychologie du conseil est une branche de la psychologie qui étudie le processus, les principes, les compétences et les méthodes du conseil psychologique. Elle a un caractèrepratique évident et une nature interdisciplinaire. Elle n’est pas seulement étroitement liée à la psychologie de l’éducation, à la psychologie médicale et au développement sociale : elle concerne la psychologiel’éducation, la sociologie, l’anthropologie culturelle et la médecine.

Le but de la psychologie du conseil est d’aider les personnes inadaptées ou qui souffrent de troubles psychologiques, à s’adapter et à entrer en contact avec la confusion psychologique afin de reconstruire une vie positive. Elle fournit des conseils théoriques pertinents et une base pratique pour résoudre les problèmes psychologiques des personnes (crisepsychologique, charge psychologique émotionnelle, etc… )

Les psychologues cliniciens et les conseillers aident ceux qui ont des problèmes d’adaptation sociale et émotionnelle, ainsi que ceux qui font face à des choix difficiles dans les relations , les carrières et l’éducation .

Les psychologues qui obtiennent généralement un doctorat ont la psychologie clinique et du conseil comme spécialisations. Les psychologues cliniciens travaillent souvent de manière indépendante et leur travail comprend la réalisation de tests psychologiques et une psychothérapie à long terme. Les psychologues-conseils ont tendance à travailler pour des agences et des écoles et passent moins de temps avec des clients individuels.

Psychologie de la gestion

La psychologie de la gestion est une science qui étudie les lois de l’activité mentale dans les activités de gestion. Elle considère les personnes dans les organisations comme des objets de recherche spécifiques et se concentre sur la recherche systématique, sur les   de personnes partageant des objectifs de gestion afin d’améliorer l’efficacité et de mobiliser l’enthousiasme des personnes.

La psychologie de gestion d’aujourd’hui est basée sur la prémisse de la pensée axée sur les personnes. Comment obtenir la motivation des personnes, est devenu un contenu important de la psychologie de gestion. Selon différents domaines de gestion , la psychologie de la gestion peut être subdivisée en psychologie de la gestion administrative, la psychologie de la gestion de l’ éducation, la psychologie de la gestion scolaire, la psychologie de la gestion des affaires, etc…

Psychologie du consommateur

La psychologie du consommateur est étroitement liée à la psychologie sociale, à la sociologie et à l’économie. Elle prend lecomportement de consommation du public comme objet de recherche et elle étudie la psychologie et les lois comportementales des consommateurs dans le processus d’achat et d’utilisation des produits. C’est lesujet principal de la psychologie des affaires.

Un des domaines de la branche : la psychologie du consommateur qui implique deux aspects des biens et des consommateurs.La recherche sur les produits comprend les publicités, les caractéristiques des produits, les méthodes de commercialisation, etc… ; la recherche sur les consommateurs comprend les attitudes, les émotions, les motivations, les passe-temps, les sources d’information sur la consommation et les processus de prise de décision en matière de consommation .

Psychologie environnementale

La psychologie environnementale est un domaine de la psychologie sociale appliquée  qui étudie la relation entre l’environnement, la psychologie et le comportement humains.

Elle est aussi connue sous le nom d’écologie humaine ou de psychologie écologique. Ici, l’environnement fait principalement référence à l’environnement physique, y compris le bruit, la surpopulation, la qualité de l’air, la température, la conception architecturale , l’espace personnel, etc…

Psychologie juridique

Lapsychologie également connue sous le nom de psychologie juridique, est un sujet marginal entre le droit et la psychologie. C’est un domaine de la psychologie sociale appliquée qui étudie les lois des activités mentales de diverses personnes liées au droit.

Son contenu de recherche comprend sujets suivants : Législation. Psychologie, psychologie criminelle, juridique. Psychologie de l’éducation, psychologie judiciaire, psychologie de la réforme du travail et psychologie des litiges civils .

Psychologie industrielle et organisationnelle

La psychologie industrielle et organisationnelle est un acronyme pour industriel et organisationnel .Les compétences professionnelles acquises sont principalement utilisées pour améliorer l’environnement de travail pour uneproductivité et un moral maximum.

Certains psychologues industriels et organisationnels aident les organisations à sélectionner de nouvelles recrues et à former les employés en concevant des procédures d’entretien et de test . D’autres sont utilisés pour retenir les employés, et d’autres sont utilisés pour mener des études de marché .

Psychologie du sport

Il s’agit de travailler avec les athlètes et de les aider à ramener leurs performances à des niveaux normaux. Ils motivent les athlètes, les aident à gérer leurs émotions sous la pression et planifient leur programme d’entraînement.

Psychologie de l’ingénieur

La recherche principale est l’interaction homme-machine . Certains d’entre eux doivent concevoir divers appareils pour être fiables et faciles à utiliser. Ces dispositifs comprennent des panneaux de commande ou des dispositifs d’affichage d’instruments… D’autres recherchent l’erreur humaine dans les enquêtes sur les accidents.

Psychologie de la réadaptation

Les psychologues en réadaptation travaillent avec des médecins, des infirmières et des conseillers en santé pour traiter les patients atteints de maladies mentales et physiques. Certains d’entre eux travaillent dans des hôpitaux, d’autres dans des agences de services sociaux ou des centres de formation pour handicapés.

En bref, la psychologie théorique est principalement dédiée à la découverte de phénomènes et de lois psychologiques généraux, tandis que la psychologie appliquée est dédiée à l’application de principes , de méthodes et de connaissances psychologiques pertinents à la pratique. Mais les deux ne sont pas complètement séparées : elles sont organiquement liées, intégrées et promues.


Domaines de la psychologie appliquée [1]

Le champ du contenu de la psychologie appliquée comprend également le domaine de la vie personnelle et le domaine de la vie sociale.

L’un concerne la vie personnelle

Cela implique le contenu et le mode de vie de l’individu. La vie de tout individu comprend des éléments ou des aspects importants. Ces contenus ou aspects sont essentiels à la vie d’un individu. Du point de vue de la vie personnelle, cela peut inclure les jeux, l’apprentissage, la communication, le mariage, le travail, etc... Ces contenus ou aspects sont impliqués dans la psychologie appliquée …

Les jeux sont une activité importante pour le développement psychologique individuel .Les gens peuvent contacter le monde, la société et la vie à travers les jeux, et élargir leur esprit, promouvoir le développement et promouvoir la maturité à travers les jeux. Le jeu, qui était autrefois compris comme une activité qui n’appartenait qu’aux enfants, est maintenant considéré comme une activité que les personnes de tous âges peuvent…

Dans le passé, les jeux étaient considérés comme des activités de divertissement uniquement, mais aujourd’hui, les jeux sont considérés comme allant bien au-delà de la portée du divertissement et sont des activités humaines importantes telles que la vie, les études et les loisirs.

L’apprentissage est un moyen important pour parvenir à un développement psychologique personnel. Les individus maîtrisent la sagesse, les connaissances et les compétences de la vie par l’apprentissage. L’apprentissage au sens large fait référence à tous les processus d’acquisition d’expériences et de croissances. L’apprentissage au sens étroit fait référence à l’apprentissage spécialisé ou à l’apprentissage formel, en particulier l’apprentissage systématique et l’apprentissage standardisé dans les écoles.

La communication est un contenu de vie important de la croissance psychologique personnelle. Par la communication, les gens forment des groupes avec d’autres, ils acquièrent la nature de la société, se changent et influencent le comportement psychologique des autres.

Le mariage est un événement important dans la vie d’un individu, et c’est aussi un tournant important dans la croissance psychologique d’un individu. Le mariage et l’amour signifient non seulement le développement sexuel et la satisfaction sexuelle, mais aussi l’intimité interpersonnelle et la vie ensemble, le « vivre ensemble ».

Le travail est une voie créative importante dans la vie. Un changement important dans la croissance personnelle est d’entrer dans la société et de participer à un travail donné. Cela signifie l’indépendance de la vie individuelle et la création de la vie. C’est au travail que l’individu crée la vie et la société.

Le second est le domaine de la vie sociale

La vie humaine n’est pas seulement le fait d’individus isolés, mais se développe au sein de groupes sociaux. Comment comprendre, intervenir et influencer le comportement psychologique des groupes ou de la société, est également un contenu important à impliquer et à discuter dans la recherche en psychologie appliquée.

Le domaine de la vie sociale comprend l’environnement, l’éducation, la gestion, les affaires , la justice, l’armée, les sports, la médecine, etc…

L’environnement est une condition de vie sociale importante. La vie de chacun est une vie dans un certain environnement. Comment les gens peuvent-ils utiliser efficacement l’environnement, comment peuvent-ils compléter l’environnement et comment l’environnement peut-il bénéficier au développement physique et mental des gens ?

Tels sont les contenus de la psychologie environnementale. L’étude de la psychologie environnementale implique l’impact de diverses conditions environnementales telles que l’atmosphère, l’eau, la terre , le son, la lumière , la ville , le logement et les transports sur le comportement psychologique humain.

L’éducation est un domaine important de la vie sociale. La psychologie de l’éducation est une partie importante de la psychologie appliquée. Il s’agit d’une sous-discipline qui étudie le comportement psychologique des éducateurs et des éduqués dans le processus éducatif, y compris la psychologie des enseignants, la psychologie des étudiants, la psychologie de l’enseignement en classe, la psychologie de l’apprentissage et d’autres branches.

La gestion est un domaine important de l’activité sociale. Les activités sociales des personnes sont des activités de groupe ou d’organisation, et la psychologie de la gestion est l’étude du comportement psychologique des personnes dans les activités de gestion de groupe et d’organisation .

La gestion implique la relation entre les personnes et les choses … et la relation entre les personnes, qui sont respectivement les domaines de recherche de la psychologie de l’ingénieur, de la psychologie du personnel et de la psychologie sociale.

Les affaires sont un domaine important de la vie sociale. Les activités commerciales sont des activités enéchange de la vie du garant. La psychologie des affaires comprend la psychologie du consommateur, la psychologie du marketing, la psychologie de la publicité, la psychologie du marché, la psychologie des services, etc…

La justice est un domaine important de l’activité sociale. Les activités humaines impliquent toujours des normes, et les normes institutionnalisées sont des lois. Que ce soit dans le processus de promulgation, de mise en œuvre et de sanctions des lois, le comportement psychologique humain est impliqué.

La recherche en psychologie judiciaire comprend la psychologie criminelle , la psychologie policière, la psychologie du procès, lapsychologie de la réhabilitation criminelle, etc…

L’armée est un domaine important de l’activité humaine. Les domaines de recherche en psychologie militaire comprennent la sélection et la classification du personnel militaire, l’apprentissage et l’utilisation des armes et du matériel militaire, la propagande et la contre-propagande militaires, la guerre psychologique et la guerre contre-psychologique, etc…

Le sport est un domaine important de l’activité humaine. Ce n’est pas seulement une activité de bien-être humain, mais aussi une activité compétitive humaine. Cela implique la relation entre la santé mentale et la santé physique des personnes, et cela implique également l’amélioration des performances sportives et le dépassement des limites des capacités physiques et intellectuelles humaines.

Lapsychologie du sport est la discipline qui étudie le comportement psychologique des personnes lors d’activités sportives. Cela inclut la psychologie de l’entraînement, la psychologie de la compétition, la psychologie du fitness, etc…

La médecine est également un domaine important de l’activité humaine. Il s’agit d’une activité permettant aux personnes de corriger et de traiter les maladies physiques et mentales et de promouvoir la santé physique et mentale.

La psychologie médicale est une discipline qui étudie l’interaction entre les activités psychologiques et les processus pathologiques . Son contenu comprend la médecine psychosomatique , la psychologie anormale , la psychologie pathologique, le diagnostic psychologique, la psychologie clinique , l’hygiène mentale, la psychologie infirmière, la psychologie de la réadaptation, la psychologie médicale, la psychologie de la santé , etc…


Référence : 1.01.1 Ge Lujia. Théorie, programme et domaine de recherche d’application psychologique [N]. Journal of Henan Normal University : Philosophy and Social Science Edition, 2004(6)

Addenda - Henan Normal University (simplified Chinese : 河南师范大学 ; traditional Chinese : 河南師範大學 ; pinyin : Hénán Shīfàn Dàxué), colloquially known as 河师大 (pinyin : Héshīdà), is a public normal university located in the northern part of Xinxiang, Henan, China. In 2022, Henan Normal University ranked the 3rd in Henan province and top 150 in China. Henan Normal University owns one of the largest education institution in China.[1] In addition to the university, it contains attached kindergartners, one primary school and one National Key Middle-high school.

Traduction Jacques Hallard : L’université normale du Henan (chinois simplifié : 河南师范大学 ; chinois traditionnel : 河南師範大學 ; pinyin : Hénán Shīfàn Dàxué), familièrement connue sous le nom de 河师大 (pinyin : Héshīdà), est une université normale publique située dans la partie nord de Xinxiang, Henan, Chine. En 2022, l’université normale du Henan s’est classée au 3ème rang dans la province du Henan et au 150ème rang en Chine. L’université normale du Henan possède l’un des plus grands établissements d’enseignement de Chine [1]. En plus de l’université, elle contient des maternelles rattachées, une école primaire et un collège National Key…

Henan Normal University.png- Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Henan_Normal_University

Le Henan (en chinois : 河南 ; pinyin : Hénán ; litt. « au sud du fleuve », API : /xɤ̌.nǎn/, autrefois appelé Honan) est une province du centre-est de la Chine. Le Henan fut appelé Zhongzhou (中州) ce qui signifie littéralement « plaine centrale », ce nom est toutefois également appliqué à l’ensemble de la Chine. Le Henan, berceau de la civilisation chinoise ayant plus de 3.000 ans d’histoire, est resté un centre culturel, économique et politique de la Chine jusqu’il y a un millénaire… - La population était de 99.365.519 d’habitants en 2020…

Henan
Carte indiquant la localisation du Henan (en rouge) à l’intérieur de la Chine. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henan

Xinxiang (新乡 ; pinyin : Xīnxiāng) est une ville du nord de la province du Henan en Chine. Selon le recensement de 2010, la préfecture compte 5.707.801 habitants sur une superficie de 8 629 km2 et la ville compte environ 914.936 habitants sur une superficie de 346 km2. On y parle le dialecte de Xinxiang du jin yu

Xinxiang 新乡

Xinxiang

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Xinxiang ]

Suite du document traduit

Textes extraits de ’ https://wiki.mbalib.com/wiki/%E5%BA%94%E7%94%A8%E5%BF%83%E7%90%86%E5%AD%A6

APPLICATION MBA Think Tank

https://img.mbalib.com/common/images/rqCode-app_v2.pngScannez pour télécharger l’application MBA Think Tank

Téléchargez le MBA Think Tank pour lire le texte complet

Si vous pensez que cette entrée doit être améliorée et que vous devez ajouter un nouveau contenu ou modifier un contenu erroné, veuillez modifier l’entrée ou déposer une plainte .

Documentation ayant servi pour cet article :

Contributions pour cette entrée documentaire : Dongdongdong , Lin , Han Xi , Lin Xiaochen , Liu Weiliao , Su Qingying , LuyinT , nonameh , Tracy , M id 18a9c5cd07d15fce188162bf73d5e793 . Catégorie de la page : Psychologie | Psychologie

MBA库百科,全球专业中文经管百科

Source : 应用心理学 - MBA智库百科 - https://wiki.mbalib.com - (https://wiki.mbalib.com/)

Retour au début du sommaire


  • L’Enseignement en Psychologie Appliquée – Document ‘Université chinoise de Hong Kong, Shenzhen, École des sciences humaines et sociales’ – Traduction du 28 décembre 2022 par Jacques Hallard d’un article intitulé 应用心理学专业 - 香港中文大学(深圳)人文社科学院 - 2020-03-01 - Référence : https://hss.cuhk.edu.cn/article/492
    Étudiants de premier cycle - Basée sur des méthodes scientifiques rigoureuses, la psychologie appliquée mène des recherches sur le comportement humain, l’intelligence et les processus psychologiques, possède des méthodes scientifiques éprouvées pour explorer le comportement humain et les processus psychologiques, et fournit des fondements théoriques et des méthodes de mesure de la recherche pour de nombreuses majeures en sciences sociales et d’autres disciplines. La psychologie appliquée peut également être largement utilisée dans d’autres secteurs, tels que l’éducation, la gestion d’entreprise, le marketing et les groupes de travail collectif.

Basée sur des méthodes scientifiques rigoureuses, la psychologie appliquée mène des recherches sur le comportement humain, l’intelligence et les processus psychologiques ; elle fait appel à des méthodes scientifiques éprouvées pour explorer le comportement humain et les processus psychologiques, et pour fournir des fondements théoriques et des méthodes de mesure de la recherche pour de nombreuses composantes importantes en sciences humaines et sociales et dans d’autres disciplines.

Le programme de premier cycle de psychologie appliquée :

(1) Développera les compétences de base pour les étudiants dans tous les principaux domaines de la psychologie appliquée, maîtrisera les méthodes de recherche scientifique systématique et aidera les étudiants à développer des compétences de pensée critique. (2) Jettera une bonne base de connaissances pour que les diplômés soient employés dans de nombreux domaines à l’avenir, tels que la gestion des ressources humaines, le marketing et les ventes, les relations publiques, le conseil, le travail social, les cercles juridiques et les cercles éducatifs, etc…

(3) Offrira une formation en psychologie appliquée qui est conforme aux normes internationales pour aider les diplômés dans différents domaines de la psychologie : recherche - psychologie du développement, psychologie cognitive, psychologie sociale, ainsi que la psychologie de l’éducation, la psychologie organisationnelle et la psychologie clinique. Ainsi, les étudiants pourront poursuivre des études de troisième cycle.

(4) Formera les étudiants destinés à la promotion efficace des résultats de la recherche auprès du milieu universitaire, des décideurs, des divers professionnels, des diverses organisations concernées et même des citoyens ordinaires.

Règlement des cours majeurs

Etudes en traduction : « Le cours de premier cycle en traduction chinois-anglais proposé par l’Université chinoise de Hong Kong (Shenzhen) en 2016 forme les étudiants et leur donne une base bilingue solide, des compétences en traduction et interprétation chinois-anglais et des connaissances, compétences et réalisations connexes, permettant aux étudiants de devenir communicants professionnels et interculturels Expertise dans le domaine. Le programme est optimisé de manière rationnelle, le contenu de l’enseignement est pratique, la matière est diversifiée et elle implique différents domaines, donnant aux étudiants la capacité d’apprendre pour leur vie future…. »

Nous contacter : Ligne directe : 0755-84273199 Courriel : shssug@cuhk.edu.cn Adresse : n° 2001, avenue Longxiang, district de Longgang, ville de Shenzhen, province du Guangdong TB611, Bâtiment d’enseignement B, Université chinoise de Hong Kong (Shenzhen)

Coordonnées du programme d’études supérieures : Tél : 0755-84273180 (consultation du candidat) E-mail : shsspg@cuhk.edu.cn (demandes de renseignements) E-mail : hsspgs@cuhk.edu.cn (Affaires étudiantes courantes) Code postal : 518172 Adresse : TB545, Bâtiment d’enseignement B, Université chinoise de Hong Kong (Shenzhen)

En savoir plus : bibliothèque Département de recherche Bureau des affaires étudiantes Bureau des échanges académiques Bureau des affaires académiques

Rejoignez-nous : Offres d’emplois

Copyright © 2022 Université chinoise de Hong Kong, Shenzhen, École des sciences humaines et sociales. Source : https://hss.cuhk.edu.cn/article/492

Retour au début du sommaire

心理学是一门关于行为和心智历程研究的学问,对于心理学(Psychology),相信多数人都略有所闻,但你是否听过应用心理学及管理 Applied Psychology

La psychologie est une étude du comportement et des processus mentaux. Je crois que la plupart des gens ont entendu parler de la psychologie, mais avez-vous déjà entendu parler de la psychologie appliquée et de la gestion ? Quelle est la différence entre les deux ? Vous voudrez peut-être en savoir plus à ce sujet dans ce numéro de ’Navigation en éducation’.

Qu’étudie le Département de psychologie ?

Le Dr Mifra, professeur adjoint au Département de psychologie de l’Université de Nottingham, en Malaisie, a expliqué que la psychologie est l’étude du comportement et des processus mentaux, et que les objets de recherche ne sont pas seulement les humains, mais aussi les animaux.

[Addenda – Source : https://en.wikipedia.org/wiki/University_of_Nottingham_Malaysia Université de Nottingham Malaisie - De Wikipedia, l’encyclopédie libre – Traduction de Jacques Hallard - Campus de l’Université de Nottingham en Malaisie (UNMC) - Devise latine : Sapientia urbs conditur [1] - Devise en anglais : Une ville est bâtie sur la sagesse [1]. Type Privé - Fondée en 2000 - Président Amiral Tan Sri Dato’ Setia Mohd Anwar Bin Hj Mohd Nor (retraité) - Chancelier Baroness Young of Hornsey OBE - Vice-chancelier Professeur Shearer West - Provost Professeur Sarah Metcalfe - Étudiants 5.000 + [2] : Etudiants de premier cycle 4 016 [2] - Étudiants de troisième cycle 955 [2] - Étudiants en doctorat : 232 - Localisation Semenyih Selangor, Malaisie – Géolocalisation : 2.945°N 101.874°ECoordonnées : 2.945°N 101.874°E - Campus 118 Acres - Couleurs L’Université : Bleu Notts 

L’Université de Nottingham Malaysia est une université privée, filiale de l’Université de Nottingham. L’université est située à Semenyih, Selangor, en Malaisie. L’université a été classée ’excellente’ ou niveau 5 sur une échelle de niveau 1 à 6 et est classée comme une institution privée par le ministère malaisien de l’enseignement supérieur. [4] - Le campus est géré sous la forme d’une société appelée ‘The University of Nottingham Malaysia Sdn Bhd’ (473520-K), le doyen ayant la double casquette de PDG. L’actionnaire majoritaire est Boustead Holdings. Le campus de Malaisie a été le premier campus d’une université britannique en Malaisie et l’un des premiers à s’ouvrir en dehors de la Grande-Bretagne, ce qui lui a valu de recevoir le ‘Queen’s Awards for Enterprise 2001’ et le ‘Queen’s Award for Industry’ (International Trade) 2006 [5] [6] [7].

[Addenda – La Malaisie (en malaisien : Malaysia) est un État d’Asie du Sud-Est, constitué de la Malaisie péninsulaire ou Malaisie occidentale (majeure partie de la péninsule Malaise) et de la Malaisie orientale (nord de Bornéo)… - Population : 32.652.083 habitants en 2020.

.

Malaisie : carte | Alternatives Economiques

Selangor

A gauche : la Malaisie : péninsule malaise et Malaisie orientale - Source

A droite : le Selangor Le Selangor (4,1 millions d’habitants) est l’un des treize États fédérés de la Malaisie au centre de la péninsule malaise. Il entoure les districts fédéraux de Kuala Lumpur et de Putrajaya…. – Selangor Darul Ehsan سلاڠور دار الإحسان - Source ].

Suite de l’article traduit

L’autre campus étranger de l’Université de Nottingham est situé à Ningbo, en Chine.

Le contenu de l’étude des étudiants du département de psychologie de l’école couvre 5 grands thèmes, y compris la psychologie cognitive, qui se concentre principalement sur les processus mentaux tels que l’apprentissage du langage, la mémoire et la résolution de problèmes ; la psychologie biologique, qui étudie comment le cerveau contrôle le comportement et les processus mentaux ; La psychologie sociale étudie le fonctionnement des individus dans la société, comme la façon dont les élèves se comportent face aux enseignants, comment construire un sentiment d’identité dans différents groupes, etc… est dans ce domaine parce que tout ce que les étudiants en psychologie apprennent est basé sur des preuves scientifiques et implique des recherches et des statistiques.

Il croit que s’intéresser au comportement humain et animal et aux processus mentaux est la première condition pour étudier la psychologie. Deuxièmement, les étudiants doivent avoir un cœur, un penchant pour se soucier de la société. La raison en est que le but de la psychologie est d’assurer le bonheur des gens et le bon fonctionnement des groupes humains. Observez et écoutez pour évaluer et prédire comment les choses évoluent.

Photo

La psychologie est l’étude du comportement et des processus mentaux, non seulement chez les humains, mais aussi chez les animaux.

De plus, il serait préférable que les étudiants aient une formation liée aux sciences, comme la biologie, les mathématiques, l’informatique, etc., mais les étudiants ayant d’autres formations sont également les bienvenus, car la psychologie est une matière générale, tant que vous avez la capacité mentale et la capacité linguistique, vous pouvez la maîtriser. Parmi elles, la connaissance.

La pensée analytique est une compétence que les étudiants du Département de psychologie doivent posséder. Ceci est basé sur le fait que la psychologie est basée sur la recherche scientifique. Les étudiants doivent avoir une pensée analytique afin de faire un bon travail dans la recherche scientifique. De plus, en plus de pouvoir lire et comprendre des choses, les étudiants doivent également être capables d’écrire et d’exprimer des concepts psychologiques pour la compréhension du public.

La psychologie aide les sociétés à se développer, a déclaré le Dr Mifra, que la transformation d’un bébé en adulte, d’une petite entreprise en une grande entreprise ou d’un système éducatif, nécessite une compréhension du comportement humain.

Une autre fonction de la psychologie est de maintenir le bien-être social, en particulier le bien-être émotionnel et psychologique. ’Les gens modernes sont souvent confrontés à des problèmes psychologiques dus à la pression du travail, à la pression des études, aux difficultés financières, etc., et peuvent même évoluer vers des troubles mentaux. Apprenez à identifier et diagnostiquer, et traiter les problèmes psychologiques qui aident les gens à fonctionner correctement dans la société.’

Photo

Le Dr.Mifra estime que s’intéresser au comportement humain et animal et aux processus mentaux est la première condition pour étudier la psychologie, et deuxièmement, les étudiants doivent avoir un cœur, un attrait pour la société.

De plus, la psychologie peut aider à former les gens à devenir des experts dans un certain domaine. Par exemple, la psychologie peut être utilisée pour améliorer la pensée et le comportement des athlètes pour devenir de meilleurs athlètes, ou utiliser la psychologie pour former les agents d’immigration à passer des photos de l’identité des participants.

La psychologie joue également un rôle dans le développement des systèmes d’intelligence artificielle. Par exemple, pour construire un système de voiture autonome efficace, il est nécessaire de comprendre d’abord les modèles de comportement humain, puis la psychologie peut assurer la survie des humains et des animaux. Par exemple, à travers la psychologie, comprendre pourquoi les éléphants sont agressifs et violent le territoire humain pour réduire les dégâts et créer une relation harmonieuse entre les humains et les éléphants.

Il a révélé que beaucoup de gens pensent à tort que la solution pour les diplômés en psychologie est de devenir psychologues cliniciens ou conseillers, mais en fait, seulement 20 à 30 % des diplômés en psychologie de l’école vont dans le domaine ambulatoire, et le reste va dans le direction du développement comprend les ressources humaines, le marketing, les médias, etc… Certains diplômés se consacrent également au domaine de l’éducation et des universitaires, devenant enseignants et chercheurs dans les universités, dans les écoles d’éducation spéciale, etc…, engagés dans la recherche sur l’expérience utilisateur.

’La psychologie ne consiste pas seulement à traiter les troubles mentaux. Ce n’est qu’une petite partie de la psychologie, les étudiants doivent donc garder l’esprit ouvert lorsqu’ils choisissent une carrière. De plus, les étudiants doivent avoir des connaissances et des compétences interdisciplinaires pour répondre aux exigences des employeurs modernes, Plus important encore, les étudiants doivent respecter l’éthique liée à la psychologie, qui ne peut être violée en aucune circonstance, car la psychologie implique le bien-être social.’

Photo

Partage d’anciens élèves du Département de psychologie :

Nadia : Apprenez à comprendre les modèles de comportement humain et à devenir une meilleure personne

Le frère cadet de Nadia est autiste, elle s’est donc intéressée à la pensée et aux comportements humains depuis son enfance. À l’âge de 15 ans, elle a lu les livres du neurologue Oliver Sacks et elle a découvert le département de psychologie…. et elle s’est décidée pour les départements liés aux études. Elle a déclaré que l’environnement d’apprentissage ouvert de l’Université de Nottingham en Malaisie permet et encourage les étudiants à poser des questions et à explorer des sujets d’intérêt. De plus, les étudiants de l’école viennent de diverses régions, ce qui leur permet d’élargir leurs horizons, d’apprendre à coopérer avec des élèves de différents horizons culturels, et elle cultive ses talents d’esprit critique.

’Au cours de mes études universitaires, ma plus grande réussite est d’avoir accumulé de nombreuses compétences non techniques, telles que la pensée objective, le travail d’équipe et la résolution de problèmes, qui m’aident beaucoup maintenant sur le lieu de travail.’

 Nadia est actuellement engagée dans la recherche sur la consommation. Ses responsabilités consistent principalement à étudier le comportement et les habitudes des consommateurs et à formuler des stratégies commerciales pour les clients afin d’aider les entreprises à atteindre leur croissance.

’La psychologie peut être appliquée dans n’importe quel domaine, les étudiants doivent donc garder leurs options de carrière ouvertes. Plus important encore, ils peuvent apprendre comment fonctionne la société. Lorsque vous comprendrez les modèles de comportement humain, vous deviendrez une meilleure personne.’

Photo

Beaucoup de gens pensent à tort que la solution pour les diplômés en psychologie est de devenir psychologues cliniciens ou conseillers, mais en fait, ils peuvent également se développer dans les domaines des affaires, de l’éducation et du milieu universitaire. Qu’étudie le Département de psychologie appliquée et de gestion ?

Le Dr Siti, professeure adjointe au Département de psychologie organisationnelle et appliquée de l’Université de Nottingham en Malaisie, a révélé que la moitié du contenu des cours de psychologie appliquée et de gestion concerne la psychologie, et l’autre moitié concerne les études commerciales et l’enseignement des cours.

Elle a dit que la différence entre le Département de psychologie et le Département de psychologie appliquée et de gestion est que le Département de psychologie appartient à la Faculté des sciences, tandis que le Département de psychologie appliquée et de gestion appartient à la Faculté des sciences humaines et sociales.

De plus, la psychologie appliquée et la gestion se concentrent davantage sur la recherche et l’application organisationnelles, formant principalement les étudiants à savoir comment appliquer les connaissances qu’ils ont acquises dans la réalité. De plus, le contenu du cours intègre des éléments commerciaux et adopte une perspective organisationnelle, afin que les étudiants puissent comprendre le lien entre la psychologie et la gestion d’entreprise.

Photo

Le Dr Siti a révélé que la psychologie appliquée et la gestion se concentrent davantage sur la recherche et l’application organisationnelles, et forment principalement les étudiants à savoir comment appliquer les connaissances qu’ils ont acquises, dans la réalité.

’En première année, nous nous concentrons sur l’enseignement des théories des affaires et de la psychologie pour établir une base solide pour les étudiants. En deuxième année, nous essaierons d’exposer les étudiants à un grand nombre d’études de cas en cours et de leur permettre de commencer à participer à Au cours de la troisième année universitaire, les étudiants doivent découvrir les sujets qu’ils souhaitent étudier et mener à bien des projets de recherche connexes, à partir desquels ils peuvent appliquer ce qu’ils ont appris et comprendre le concept global.

Dans le cours de trois ans de psychologie appliquée et de gestion, l’école fera tout son possible pour cultiver la confiance en soi, la pensée logique, les compétences de communication, etc., et espère qu’après avoir terminé le cours de trois ans, les étudiants seront capables pour combiner la psychologie et les concepts d’apprentissage des affaires ensemble.

En ce qui concerne les domaines dans lesquels les diplômés des majeures connexes peuvent se joindre, il existe en fait une grande variété de domaines, tels que les formateurs, les recruteurs, les spécialistes du marketing, etc., mais les diplômés du Département de psychologie appliquée et de gestion sont requis pour les professions liées aux affaires. et l’interaction humaine.

’Les cours de psychologie appliquée et de gestion peuvent aider les étudiants à améliorer leurs compétences, non seulement à posséder des connaissances en psychologie, mais également à comprendre le mode de fonctionnement de l’entreprise, et ainsi inciter diverses organisations à embaucher des diplômés de départements connexes.’

Photo

[Partage d’anciens élèves du Département de psychologie appliquée et gestion]

Lin Simin : Cultivez-vous pour être un penseur et formez-vous pour une pensée critique

La mère de Lin Simin est infirmière. Elle a découvert l’existence du Département de psychologie appliquée et de gestion auprès des patients de sa mère. Elle s’intéressait aux modèles de comportement humain et souhaitait acquérir des connaissances pouvant être appliquées dans la vie réelle. Elle a donc choisi d’étudier le département de psychologie appliquée et de gestion ; elle est à l’Université de Nottingham en Malaisie pour poursuivre ses études, car l’école possède une certaine expérience et une expertise dans les départements connexes.

Pendant ses années d’école, elle a été stagiaire au département des technologies de l’information de Petronas, aidant principalement le département à rédiger des catalogues de produits d’une manière populaire, afin que les profanes puissent les comprendre. Après avoir obtenu son diplôme, elle a eu l’opportunité de travailler chez (International Business Machines (IBM) pour s’engager dans la (COVID-19). Malheureusement, en raison de l’épidémie, elle a été licenciée en janvier. Plus tard, elle a décidé de créer une entreprise et elle est actuellement engagée dans l’art. Son associé s’occupe de la peinture, alors qu’elle a pris la responsabilité de gérer l’entreprise.

’Le Département de psychologie appliquée et de gestion forme les étudiants à devenir des penseurs. Lorsque nous rencontrons des problèmes, nous utilisons les connaissances que nous avons acquises pour trouver des solutions, résultant en un niveau de réflexion profond et large, et en entraînant une pensée critique.’ 

Nouvelles instantanées

Les élèves retournent à l’école de manière globale La Corée du Sud revient progressivement à une vie normale - 8 septembre 2021 - Les élèves des zones soumises aux règles de distanciation sociale de troisième niveau de la Corée du Sud sont retournés à l’école. Les écoles de la plupart des banlieues sud-coréennes ont commencé à accepter la rentrée scolaire. Bien que la Corée du Sud soit au stade où l’épidémie de coronavirus continue de se propager...

Les fermetures prolongées d’écoles en Inde laissent les élèves pauvres privés d’éducation

Classement des 10 meilleures écoles de médecine au monde - 4 septembre 2021

Dans le classement mondial des universités QS 2021, la plupart des 10 meilleures facultés de médecine au monde proviennent d’établissements du Royaume-Uni et des États-Unis, parmi lesquels l’Université de Harvard se classe au premier rang pour la sixième année consécutive.

Source : https://edu.sinchew.com.my/node/1409/%E5%BF%83%E7%90%86%E5%AD%A6vs%E5%BA%94%E7%94%A8%E5%BF%83%E7%90%86%E5%AD%A6%E5%8F%8A%E7%AE%A1%E7%90%86

Retour au début du sommaire


  • Stratégies et mécanismes pour cultiver la capacité pratique des étudiants universitaires se spécialisant en psychologie appliquée – Auteur : Cui Jinggui – Titre : 应用心理学专业大学生实践能力的培养策略与机制 - 崔景贵 – Traduction Jacques Hallard
    Résumé - La capacité pratique professionnelle est une qualité importante des talents de la psychologie appliquée, et c’est une tendance importante de la réforme de l’enseignement de la psychologie appliquée dans les collèges et les universités de prêter attention à la culture de la capacité pratique professionnelle. Stratégies de base pour le développement de la pratique professionnelle des collégiens : construction d’un dispositif pédagogique de formation à la pratique professionnelle, intégration de la pédagogie expérimentale des majeures en psychologie, optimisation des méthodes d’enseignement des majeures en psychologie, réforme des méthodes d’évaluation et d’évaluation des majeures en psychologie, et développer une culture de campus et un environnement social avec des caractéristiques professionnelles Pratiquer, faire du bon travail dans les stages professionnels et les stages. Mesures de garantie de base : améliorer le projet d’enseignement professionnel, renforcer la construction de personnel enseignant professionnel, accorder de l’importance à la construction de laboratoires professionnels, établir des bases de pratique professionnelle à l’intérieur et à l’extérieur de l’école, favoriser la construction du style d’études des étudiants du collégial professionnel, et mener activement des recherches sur la construction et la réforme professionnelles…

Source : http://www.cnki.com.cn/Article/CJFDTEMP-HSJY200705014.htm

Retour au début du sommaire


  • Une approche stratégique de la compétence des étudiants de premier cycle en psychologie appliquée - Traduction Jacques Hallard – Auteur : Cui Jinggui - Titre : 应用心理学专业大学生实践能力培养的策略与机制 - 收稿日期: 2007-6-4 PDF- Date de réception : 2007-6-4 Téléchargement PDF(309) - 作者单位: Institut de psychoéducation, Université normale technique du Jiangsu, Changzhou, Jiangsu 213001, Chine –
    Référence  : 刊名: 河北师范大学学报 - (教育科学版)Journal of Hebei Normal University -Educational Science Edition

Résumé :

La capacité pratique professionnelle est une qualité importante des talents de la psychologie appliquée, et c’est une tendance importante de la réforme de l’enseignement de la psychologie appliquée dans les collèges et les universités, d’attacher de l’importance à la culture de la capacité pratique professionnelle.

Stratégies de base pour le développement de la pratique professionnelle des collégiens : construction d’un dispositif pédagogique de formation à la pratique professionnelle, intégration de la pédagogie expérimentale des cours de psychologie, optimisation des méthodes d’enseignement des cours en psychologie, réforme des méthodes d’évaluation et d’évaluation des formations en psychologie, et développement d’une culture de campus et d’un environnement social avec des caractéristiques professionnelles

Pratiquer, faire du bon travail dans les stages professionnels et les formations de terrain. Mesures de qualité de base garantie : améliorer le projet d’enseignement professionnel, renforcer la construction de personnel enseignant professionnel, accorder de l’importance à la construction de laboratoires professionnels, établir des bases de pratique professionnelle à l’intérieur et à l’extérieur de l’école, favoriser la construction du style d’études des étudiants du collégial professionnel, et mener activement des recherches sur la construction et la réforme dans la profession ..

Alors que la compétence pratique est considérée comme une qualification essentielle pour les cours de psychologie appliquée, la tendance des universités est de viser la compétence pratique des étudiants de premier cycle. L’auteur propose des stratégies de construction d’un système éducatif approprié, d’optimisation de la réforme de l’enseignement, ainsi que d’une méthode d’évaluations pour permettre aux étudiants d’être pratiquement compétents.

Mots-clés : psychologie appliquée,constructionprofessionnelle, capacité pratique professionnelle,collégiens,stratégies de formation, formation professionnelle.

Téléchargement du texte complet en chinois : http://xuebao.hebtu.edu.cn/web/jiaoyu.articlePdf.do?articleId=8323

Copyright 2013-2021 Hebei Normal University Journal Bureau de rédaction Adresse : No. 20, South Second Ring East Road, Shijiazhuang City, Hebei Province - Code postal : 050024 Tél. : 0311-80786360 Assistance technique : Zaichi Technology - Source : http://xuebao.hebtu.edu.cn/web/jiaoyu.articleBrief.do?articleId=8323

[Addenda - Changzhou (chinois : 常州 ; pinyin : Chángzhōu ; EFEO : Tch’ang-Tcheou) est une ville de la province du Jiangsu en Chine. On y parle le dialecte de Changzhou du groupe des dialectes de Taihu du wu. On y trouve entre autres les parcs de loisirs China Dinosaurs Park et World Joyland… - Population : 5.278.121 habitants en 2020 – Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Changzhou

Le Jiangsu prononciation en mandarin (chinois simplifié :  ; chinois traditionnel : 江蘇 ; pinyin : Jiāngsū ; EFEO : Kiang-sou) est une province côtière chinoise. La partie sud de la province, le long du Chang Jiang forme depuis un millénaire l’une des régions les plus riches et les plus densément peuplées de Chine. Le chef-lieu de la province, Nankin, fut plusieurs fois la capitale de la Chine. Le Jiangsu est la cinquième province chinoise par la population et la deuxième pour le PIB total. La province affiche l’un des plus hauts niveaux d’inégalité de Chine. Son coefficient de GINI est élevé et les disparités économiques internes sont importantes : certaines villes du Sud, dont Suzhou en particulier, sont deux fois plus riches que la moyenne provinciale. Suzhou affiche ainsi le plus haut niveau de PIB par habitant de Chine en dehors des provinces urbaines de Shanghaï, Pékin, Tianjin et du Guangdong. À l’autre extrémité, certains espaces ruraux du nord et du nord-ouest de la province affichent parmi les plus faibles niveaux de PIB des provinces côtières de Chine…

Population : 84.748.016 d’habitants en 2020

Jiangsu
Carte indiquant la localisation du Jiangsu (en rouge) à l’intérieur de la Chine. ]

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jiangsu

Retour au début du sommaire

  • {{}}
    Constats et recommandations pédagogiques - Analyse des stratégies et des mécanismes pour cultiver la capacité pratique des étudiants universitaires se spécialisant en psychologie appliquée – Traduction du 29 décembre 2022 par Jacques Hallard d’un article de Ding Minchen titrée 分析应用心理学专业大学生实践能力培养的策略与机制 - 丁旻晨 -2019 年2期 科学与财富 –- Science et richesse 2019 Numéro 2 science et richesse
    Référence : https://m.fx361.com/news/2019/0228/4848412.html

Mots-clés : Aptitude à la pratiquepédagogique professionnelleen psychologie appliquée

Résumé - Dans le système d’enseignement supérieur moderne, la psychologie appliquée est un sujet important avec une forte dimension pratique. Dans le processus d’éducation, comment construire un système moderne de formation pratique des talents et améliorer la pertinence et l’efficacité de l’éducation est une question clé. Les problèmes qui l’enseignement de la psychologie appliquée moderne doit réfléchir profondément avoir une signification pratique importante.

Mots-clés : étudiants ; aptitude pratique ; psychologie appliquée ; formation professionnelle

Introduction

En tant que direction de l’amélioration de l’enseignement moderne, l’éducation aux capacités pratiques a vu le jour avec le développement de l’éducation moderne, et c’est une méthode d’enseignement pratique systématique. Dans le processus de culture de la capacité pratique, il est nécessaire de combiner les équipements d’information modernes et les caractéristiques des disciplines de la psychologie appliquée, et de choisir des méthodes et des voies d’enseignement pratiques de manière ciblée. Pour la formation professionnelle universitaire en psychologie appliquée, les connaissances sont hautement systématiques et logiques. Un enseignement basé sur la culture de la capacité pratique peut aider les étudiants à clarifier le contexte des connaissances, à mieux comprendre les nœuds de connaissances, puis à améliorer leur compréhension de l’ensemble du processus d’enseignement. Maîtrise efficace du processus [1].

Dans la pratique de l’enseignement, il existe encore des problèmes dans l’enseignement universitaire de la psychologie appliquée. Comment introduire un mode d’enseignement pratique moderne qui soit efficace, scientifique et intéressant pour les étudiants, est un sujet important pour les professeurs universitaires de psychologie appliquée. En tant que méthode d’éducation scientifique, la culture de la capacité pratique a une forte inspiration et un effet éducatif, et il est d’une grande importance de guider les étudiants et de les aider à approfondir leur cognition idéologique.

[Addenda - La cognition est l’ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance et mettent en jeu la mémoire, le langage, le raisonnement, l’apprentissage, l’intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l’attention. Wikipédia - Une idéologie est un système prédéfini d’idées, appelées aussi catégories, à partir desquelles la réalité est analysée, par opposition à une connaissance intuitive de la réalité sensible perçue. Wikipédia ].

2. Le manque de pratique dans la formation universitaire actuelle en psychologie appliquée

(1) Il y a des écarts dans le concept d’enseignement pratique

Dans la pratique de l’enseignement de la psychologie appliquée dans les collèges et les universités, le concept est le plus important, mais il est aussi le plus facilement négligé par les enseignants. Dans le processus d’enseignement pratique, de conception et d’orientation pédagogique, de nombreux enseignants s’en tiennent au mode d’enseignement traditionnel, ne prêtent pas attention à l’innovation théorique et à l’innovation pratique, et considèrent toujours les progrès de l’enseignement et les performances des élèves comme la clé pour mesurer l’effet de l’enseignement, ce qui conduit à un effet pédagogique insatisfaisant. Pour cette situation, les enseignants de psychologie appliquée doivent non seulement prêter attention à l’amélioration de leur propre capacité d’enseignement et de leur capacité de contrôle en classe, mais aussi partir de la source et mettre à jour leurs concepts d’enseignement s’ils veulent atteindre l’objectif de la réforme de l’enseignement pratique dans le Construire un système d’enseignement moderne et utiliser des méthodes scientifiques pour amener les étudiants à participer à l’enseignement de la pratique professionnelle.

(2) Le système d’enseignement pratique n’est pas assez complet

En tant que matière de base, la psychologie appliquée occupe une place centrale dans l’ensemble du système d’enseignement pratique, mais de nombreux enseignants ignorent l’importance de la construction du système d’enseignement pratique, et il y a un manque de connexion et de connexion efficaces entre les différents points de connaissance, ce qui entraîne un de nombreux problèmes dans l’enseignement. Question, pour cette situation, les enseignants devraient commencer par la construction du système de connaissances, par une planification systématique, incorporer toutes les connaissances en psychologie appliquée dans le système complet, réaliser l’optimisation du système d’enseignement et diriger le développement de la discipline de la psychologie appliquée . Dans la construction du système d’enseignement, de nombreux enseignants n’ont pas le concept de macro-enseignement et partent toujours du point de connaissance micro, incapables de comprendre le contenu de l’enseignement au niveau macro, ce qui entraîne la fragmentation de l’enseignement et il est difficile pour les étudiants intégrer et former un bon système de connaissances [2].

Avec l’avancement de la nouvelle réforme de l’enseignement des cours, la formation universitaire en psychologie appliquée change le mode d’enseignement traditionnel, passant de l’enseignement dirigé par l’enseignant à l’enseignement dirigé par l’étudiant, ce qui constitue un changement essentiel dans la discipline de la psychologie appliquée. Cependant, dans le processus d’enseignement, parce que de nombreux enseignants ne sont pas assez innovants dans les concepts d’enseignement pratique, les méthodes d’enseignement sont relativement en retard, les élèves manquent d’enthousiasme pour participer en classe et commencent généralement à apprendre au rythme de l’enseignant, pas assez idéal, ce qui limite la construction de salles de classe modernes à haut rendement, et la capacité d’application pratique de la psychologie appliquée des étudiants ne peut pas être exercée efficacement, ce qui est devenu un problème de goulot d’étranglement affectant la qualité de l’enseignement complet des disciplines. Les solutions scientifiques conduisent les étudiants à participer.

(4) Limites de la pensée pédagogique pratique

Pour la plupart des professeurs de psychologie appliquée dans les collèges et les universités, la forme externe de l’enseignement pratique est basée sur leur logique de pensée interne. Par conséquent, un bon cours pratique nécessite que les enseignants aient un état de pensée qui peut effectivement améliorer les capacités des étudiants, ce qui nécessite des enseignants dans la matière l’enseignement, ils peuvent utiliser leur propre capacité de réflexion et capacité de réflexion, et construire un cadre de pensée pédagogique appartenant à cette matière sur la base de la pratique pédagogique. Cependant, pour l’instant, les enseignants n’enseignent qu’à l’aide des livres, et ils n’ont pas réfléchi plus profondément. Cela affecte la qualité et le niveau de l’enseignement pratique de la psychologie appliquée.

(5) Les élèves manquent de sensibilisation à la pratique et à l’exploration indépendantes

Dans le processus d’apprentissage pratique de la psychologie appliquée, nous prenons toujours les étudiants comme point de départ des objectifs du cours, en particulier lors de l’amélioration de la capacité pratique des étudiants, nous faisons de notre mieux pour prendre en considération les étudiants à tous les niveaux, mais en ce qui concerne l’éducation actuelle En ce qui concerne le développement, nous voyons intuitivement que ce n’est que lorsque les élèves sont réellement impliqués dans l’apprentissage qu’ils peuvent améliorer efficacement leurs propres connaissances et améliorer leur capacité d’apprentissage pratique. C’est également un aspect important que les enseignants ont du mal à imposer aux élèves. Cependant, dans l’enseignement actuel, de nombreux étudiants ont été habitués à accepter mécaniquement des connaissances, participant souvent inconsciemment à l’enseignement pratique et manquant de temps pour absorber et digérer les questions soulevées par l’enseignant. C’est la raison pour laquelle il est difficile de combiner efficacement l’enseignement en classe et le développement extrascolaire et de se promouvoir mutuellement.

3. Principes pour la construction du système d’enseignement pratique de la psychologie appliquée dans les collèges et les universités

(1) Améliorer la rigueur de l’enseignement pratique et de l’enseignement

L’enseignement pratique de la psychologie appliquée a une rigueur et une organisation fortes, ce qui nécessite que les enseignants soient capables d’atteindre les objectifs fondamentaux de l’enseignement dans le temps d’enseignement limité en classe, et de procéder à une amélioration efficace, afin que les connaissances puissent être combinées avec le développement social, et améliorer encore la capacité des étudiants et de promouvoir le développement ultérieur de la matière. L’application de l’enseignement pratique peut améliorer efficacement la rigueur de l’organisation de l’enseignement, c’est-à-dire qu’elle peut débloquer le canal d’interaction entre les enseignants et les étudiants et atteindre un objectif gagnant-gagnant [3].

Bien que nous disions souvent que les étudiants sont le corps principal de l’enseignement, nous ne pouvons pas ignorer l’orientation et le rôle pratique des enseignants dans le processus d’enseignement. Par conséquent, nous devons fournir aux enseignants un modèle de programme d’enseignement plus efficace, afin que les enseignants puissent être plus efficaces dans l’enseignement et la formation e renforcent leur capacité de maîtrise de l’enseignement et améliorent la rigueur de l’enseignement pratique.

(2) Renforcer l’autonomie des élèves dans l’apprentissage et le développement

Dans l’enseignement pratique de routine de la psychologie appliquée, nous ignorerons inconsciemment le rôle principal des étudiants et utiliserons souvent la norme de l’enseignant et l’enseignement de l’enseignant pour mesurer la qualité du cours et le niveau de réussite. Il s’agit d’une mesure efficace de l’enseignement … : la performance biaisée. L’application du modèle d’enseignement pratique peut permettre aux étudiants de se consacrer à l’étude des contenus d’apprentissage et à l’amélioration de leurs propres capacités sur la base d’objectifs pédagogiques clairs, afin que les étudiants puissent vraiment apprendre et se développer de manière autonome. Dans le même temps, cela peut renforcer davantage la nature générative de l’enseignement, permettant aux enseignants d’améliorer plus rapidement le processus d’enseignement pratique, améliorant ainsi davantage leur niveau de matière et leurs capacités.

(3) Promouvoir la formation de la pensée systématique des étudiants par la pratique

Dans le système de connaissances chaotique de la psychologie appliquée, il nous est difficile de transmettre efficacement des connaissances pratiques aux étudiants, en particulier lorsqu’une grande quantité de connaissances doit être inculquée aux étudiants dans un laps de temps relativement court, c’est encore plus difficile. Par conséquent, afin de faciliter la maîtrise des connaissances des étudiants à différents stades et niveaux, nous pouvons cultiver consciemment la capacité des étudiants à résumer et à réfléchir pendant le processus d’enseignement pratique, afin de former leur propre compréhension des connaissances professionnelles, et le système permet penser à stimuler efficacement les élèves. L’application du mode d’enseignement pratique peut aider les étudiants à trier efficacement les connaissances qu’ils ont apprises et à organiser leur réflexion sous la forme d’une carte, de sorte qu’un certain point de connaissance devienne une branche de l’ensemble du système, et lorsque les étudiants ont besoin d’apprendre, ils peuvent rapidement améliorer la capacité d’application des connaissances professionnelles en psychologie appliquée.

(4) Faire jouer pleinement le rôle auxiliaire de la technologie des médias

Avec le développement de la science et de la technologie modernes, les nouveaux médias et les nouvelles technologies sont entrés dans l’enseignement des majeures en psychologie appliquée et sont devenus un outil auxiliaire pour améliorer la vivacité et la nouveauté de l’enseignement, afin de mieux atteindre les objectifs pédagogiques pratiques et de promouvoir des percées dans l’enseignement. Notre technologie de l’information multimédia doit être utilisée consciemment dans l’enseignement de la pratique courante. Cependant, sous l’impact d’un large éventail de moyens techniques, nous devons trouver un moyen d’intégrer efficacement le contenu des connaissances en psychologie appliquée, c’est-à-dire que nous devons combiner les points importants et difficiles de l’enseignement pratique avec l’application des technologies de l’information. Faire jouer pleinement le rôle auxiliaire de la technologie multimédia, plutôt que notre ostentation habituelle, qui ne s’intéresse qu’à la forme, tout en ignorant le rôle réel de la technologie des médias.

Pour cette raison, au début de l’enseignement pratique, les enseignants de psychologie appliquée doivent combiner la conception pédagogique de ce cours, filtrer les moyens médiatiques et mettre en œuvre le véritable rôle de l’informatisation du développement de l’enseignement dans la classe.

(5) Effectuez un enseignement pratique à l’aide du mode micro-classe moderne

La micro-conférence est une forme d’enseignement qui a progressivement émergé ces dernières années. L’importance de la micro-conférence est qu’elle peut condenser des points de connaissance en petites vidéos, et ne nécessite pas que les étudiants regardent en classe, et peut également effectuer une révision secondaire après la classe À utiliser pour des exercices répétés. En d’autres termes, l’apprentissage par micro-cours brise les limites de temps et de lieu, permettant aux étudiants de mieux se consacrer à l’apprentissage.

D’autre part, l’émergence des micro-conférences a également résolu efficacement un problème important que nous sommes actuellement difficiles à surmonter, à savoir que les étudiants ne peuvent pas répéter l’enseignement. L’utilisation de micro-conférences est un moyen efficace de résoudre ce problème. Dans le processus d’enseignement, nous devons consciemment concevoir un enseignement en micro-classe et fournir des conseils efficaces pour intégrer les connaissances clés. En même temps, les enseignants doivent prêter attention aux types de micro-classes lors de la création de celles-ci pour l’enseignement pratique en psychologie appliquée.

Nous pouvons concevoir la micro-conférence comme une explication d’un certain point de connaissance, ou comme un examen efficace des connaissances clés d’un certain livre, afin d’élargir la portée de l’utilisation de la micro-conférence et de faire de l’enseignement de la micro-conférence un modèle de pratique efficace.

(6) Réaliser une coopération pratique et un apprentissage par la recherche

Les avantages de l’apprentissage coopératif par l’enquête sont évidents pour nous tous dans l’enseignement pratique de la psychologie appliquée dans les collèges et les universités. Cependant, lorsque certains enseignants utilisent l’apprentissage coopératif, ils ne laissent pas assez de temps aux étudiants pour réfléchir et discuter, ce qui entrave l’enseignement coopératif, dans une certaine mesure, sa fonction et sa signification.

Ici, nous devons nous concentrer sur l’analyse des principales raisons pour lesquelles l’effet de l’apprentissage coopératif n’est pas évident. Le premier est le problème du manque de temps pour l’apprentissage coopératif ; il n’a pas fait jouer pleinement sa propre signification directrice et s’est laissé séparer de l’enseignement coopératif, ce qui rendra difficile l’apprentissage coopératif. Afin de résoudre efficacement ce problème, nous devons continuer à prendre des dispositions raisonnables et scientifiques dans la coopération, et en même temps, nous devons laisser suffisamment de temps aux étudiants pour coopérer, afin que les étudiants puissent avoir suffisamment de discussions et acquérir plus de connaissances, pour atteindre des objectifs pédagogiques concrets.

Références :

[1] Cui Jinggui. Stratégies et mécanismes pour cultiver la capacité pratique des étudiants universitaires se spécialisant en psychologie appliquée [J].Journal of Hebei Normal University (Educational Science Edition), 2017 (5) : 70-74.

[2] Wang Xi. Stratégies et mécanismes pour cultiver la capacité pratique des étudiants universitaires se spécialisant en psychologie appliquée [J].Lecture rapide (fin de la période de dix jours), 2016 (6) : 66.

[3] Chen Yiyun. Discussion sur la façon d’améliorer la capacité pratique des étudiants dans l’enseignement de la psychologie appliquée [J], Guide des connaissances, 2016 (1) : 68-68.

Tu pourrais aussi aimer ce qui suit :

Aptitude pratiquede la formation professionnelleen psychologie appliquée

L’application de la psychologie dans la pratique de l’enseignement des compétences professionnelles dans les écoles primaires

Exploration de l’évaluation des capacités pratiques professionnelles en psychologie appliquée dans le mode de formation du système de double certificat

L’intégration d’une éducation de qualité culturelle et d’une formation professionnelle dans les écoles supérieures d’art professionnel

L’effet de couplage de la formation professionnelle en immobilier et de la formation aux ’trois innovations’

Mode de formation des talents du mode de certification de la formation en ingénierie T

Recherche sur l’intégration de la formation professionnelle et de la formation idéologique et politique dans les collèges professionnels supérieurs

La situation de l’emploi et les contre-mesures éducatives des majors en psychologie appliquée dans les facultés de médecine

Discussion sur la méthode d’enseignement de la conception de cours d’informatique à puce unique dans les collèges et les universités

Discussion sur le projet de plan de formation à la pratique et à l’innovation des étudiants du collégial

Recherche pratique sur l’utilisation des micro-classes dans l’enseignement moral pour réaliser des pré-apprentissages

Classement des magazines :

Autres articles divers :

Source : https://m.fx361.com/news/2019/0228/4848412.html

Retour au début du sommaire

  • {{}}
    En bref - Bilan des recherches professionnelles sur la Psychologie Appliquée en Chine continentale au cours des dix dernières années – Auteur : Professeur Zhang Yang / Université de Soochow (ou Zuzhou) *
    Référence : Heilongjiang Higher Education Research, Vol. 12, 2012 | Zhang Zuzhou, École de psychologie, Université normale de Pékin

Résumé  : La psychologie appliquée, qui n’a commencé à être répertoriée comme une composante éducative du premier cycle universitaire en Chine continentale qu’en 1998, est maintenant proposée par plus de 200 établissements de premier cycle. L’article donne un aperçu de la recherche existant sur cet enseignement, de la situation actuelle en psychologie appliquée et de la demande de talents dans la société, des problèmes existant dans plusieurs aspects de cet enseignement, et des mesures et idées pour renforcer et améliorer la construction de ces enseignements.

[Catégories] [Culture, science, éducation, sports] > Enseignement supérieur > Théorie de l’enseignement supérieur

Mots clés : Psychologie appliquée, spécialisation de l’enseignant, type dual-teacher, système curriculaire. [Source] Heilongjiang Higher Education Research, 2012, Vol. 12, No. 162-165, p. 4.

Source : http://www.cqvip.com/qk/80625x/201212/43938556.html

La psychologie appliquée est une branche importante de la psychologie qui se développe rapidement. La psychologie appliquée étudie l’application des principes de base de la psychologie dans divers domaines pratiques, notamment l’industrie, l’ingénierie, la gestion organisationnelle, la consommation de marché, la vie sociale, les soins de santé, les sports et les domaines suivants : militaire, judiciaire, environnemental et autres. Les compétences liées à la recherche comprennent principalement les statistiques psychologiques, la psychométrie, la méthodologie des sciences psychologiques, la psychologie expérimentale et d’autres recherches…

*Yang Zhang - Soochow University (PRC)NB. Faire ‘copier-coller’ pour atteindre cette adresse Internet

[Addenda – Note sur Zhang Yang (photo) : Professeur (directeur de doctorat) du Département de psychologie, École d’éducation, Université de Soochow, originaire du comté de Shizhu, Chongqing, nationalité Tujia, membre de l’Association pour la promotion de la démocratie - E-mail >

https://translate.google.com/website?sl=zh-CN&tl=fr&hl=fr&prev=search&u=http://web.suda.edu.cn/yzhangpsy/images/zhan-tie-tu-xiang-327.png

Profil personnel détaillé : Professeur (directeur de doctorat, professeur émérite), diplômé du Département de psychologie de la ‘Northeast Normal University’ en 2011 et titulaire d’un doctorat en psychologie de l’éducation et du développement. Étudiant invité au Département de psychologie, engagé dans une recherche postdoctorale à l’Université de Birmingham au Royaume-Uni de 2011 à 2012, et a rejoint le Département de psychologie de l’Université de Soochow en 2013. Vice-président de l’Association de neurosciences cognitives du Jiangsu, directeur de l’Association de psychologie générale et expérimentale du Jiangsu, chercheur à temps partiel de la base de recherche clé des sciences humaines et sociales du ministère de l’Éducation (Centre de recherche sur l’urbanisation aux caractéristiques chinoises), invité à servir en tant que ‘ASUS Display Expert Advisory Group’ en 2018. En 2019, il a été invité à devenir rédacteur en chef adjoint de la revue internationale ‘Frontiers in Psychology ‘(SSCI) et ‘Frontiers in Neuroscience’ (SCI), une revue internationale de neurosciences.

Orientations des recherches du Professeur Zhang Yang :

1. Se concentrer sur l’utilisation des méthodes de recherche traditionnelles en psychologie et en neurosciences cognitives (psychophysique, mouvement oculaire, ERP, IRMf, TMS, etc…) pour explorer le mécanisme neuronal cognitif de la perception visuelle et du traitement de l’attention, l’illusion spatiale dimensionnelle, le traitement attentionnel induit par l’information inconsciente, les micromouvements des yeux et le mécanisme de traitement attentionnel des personnes anxieuses à haut trait

2. Se concentrer sur la recherche des méthodes de recherche en psychologie expérimentale, impliquant principalement des outils, des équipements et des recherches méthodologiques liés à l’expérimentation, tels que des systèmes de programmation et d’analyse expérimentaux à code zéro, etc….

Source : https://web-suda-edu-cn.translate.goog/yzhangpsy/index.html?_x_tr_sch=http&_x_tr_sl=zh-CN&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc ]

[Addenda - L’université de Suzhou, familièrement appelée en chinois SUDA est une université chinoise située à Suzhou, dans la province de Jiangsu, en Chine. Wikipédia

Suzhou (chinois simplifié : 苏州市 ; chinois traditionnel : 蘇州市 ; pinyin : sūzhōu shì ; en langue locale - Wu selon la Méthode phonétique latine de Shanghaïen : Sutzoe), parfois également orthographié Su-Zhou, Su-Chou, Soutcheou ou Soo-Chow, est une ville du sud de la province du Jiangsu, dans l’est de la Chine. Elle se trouve dans le Delta du Yangzi Jiang. La municipalité compte plus de 10 millions d’habitants en 2016. Elle est bordée à l’est par celle de Shanghai, les centres des deux villes étant éloignés d’une centaine de kilomètres… - Centre urbain ancien et prospère, Suzhou dispose d’un riche patrimoine architectural et artistique qui en font une importante destination touristique. C’est également un centre industriel important, notamment dans le secteur de l’électronique. Les investissements directs étrangers, originairement singapouriens sont particulièrement développés. En termes de PIB par habitant, Suzhou était en 2015 la troisième ville la plus riche de Chine hors régions pétrolières2. Selon des mots attribués à Chaoying, poète de la dynastie Yuan (12791368) : « au ciel il y a le paradis, sur terre il y a Suzhou et Hangzhou ». (chinois : 上有天堂,下有苏杭 ; pinyin : shàng yǒu tiāntáng, xià yǒu sū háng)… - Source

Jiangsu -Jiangsu est une province côtière de l’est de la République populaire de Chine. C’est l’une des principales provinces de la finance, de l’éducation, de la technologie et du tourisme, avec sa capitale à Nanjing. Wikipédia (anglais) - Traduit de l’anglais

Jiangsu

Carte indiquant la localisation du Jiangsu (en rouge) à l’intérieur de la Chine. Population de 84.748.016 habitants en 2020… - Source ]

{{}}

Retour au début du sommaire


  • Exemple d’exploration et des pratiques du système d’enseignement des cours principaux en psychologie à l’université normale de Weinan - 师心理学专业实践教学体系的探索与实践----以渭南师范学院为例 - 马雅菊 – Auteur : Maya Ju – Traduction Jacques Hallard
    Résumé - Basé sur l’orientation scolaire de l’Université normale de Weinan, combinée au développement réel des enseignements principaux en psychologie, cet article explore le ’centre unique’, clarifie ’deux directions’, localise ’trois compétences de base’ et construit ’quatre plates-formes de pratique’.

Mettre en place les ’cinq grands modules de compétences’, et améliorer le dispositif d’enseignement pratique ’123453’ des ’trois grands systèmes de garantie’. Le système est progressivement perfectionné en exploration continue, et a été progressivement mis en œuvre et a obtenu des résultats remarquables…

Littérature apparentée :

Les 20 meilleures bases de données en texte intégral des revues chinoises

1 Mayaju - Exploration et pratique du système d’enseignement pratique des cours en psychologie pour les enseignants de l’enseignement supérieur en prenant l’Université normale de Weinan comme exemple [J] ; Enseigner et éduquer les gens (Forum de l’enseignement supérieur) ; Numéro 03, 2019

2 Li Huaping - Renforcer l’éducation psychologique des étudiants en psychologie [J] ; Journal de l’Université de Yuzhou (Édition des sciences sociales) ; Numéro 01, 2001

3 Semaines de Guangdong - Yang Haibo ; Bai Xuejun - Enquête et analyse de la situation actuelle de l’enseignement de premier cycle de ’Psychologie expérimentale’ en Psychologie [J] ; Recherche psychologique et comportementale ; Numéro 03, 2017

4 Luo Ying - Comparaison de la conscience éthique professionnelle des étudiants en psychologie et non-psychologie [J] ; Journal de l’Université de Shanxi Datong (Édition des sciences naturelles) ; Numéro 06, 2011

5 Yang Jimei ; Chai Jieyu - Recherche sur le bien-être des étudiants se spécialisant en psychologie dans les collèges et universités en prenant une université de la province du Guizhou comme exemple [J] ; Science, Éducation et Culture (Première édition) ; Numéro 07, 2016

6 Yu Xiaolin ; Wang Peng - Recherche sur les Avantages de la personnalité et le bonheur des étudiants en Psychologie - Comparaison entre les étudiants en Psychologie et les étudiants non en psychologie [ J] ; Journal de l’Université des Sciences et Technologies du Shandong (Édition Sciences Sociales) ; Numéro 03, 2013

7shen Qinghua - Parler de la gestion et de la résolution des crises psychologiques du point de vue des cours non psychologiques [J] ; Innovation ; Numéro 02, 2011

8 Liu Ya - Analyse sur la valeur et les objectifs des cours méthodologiques en cours d’apprentissage en psychologie [J] ; Journal de l’Université de la Radio et de la télévision du Xinjiang ; Numéro 02, 2017

9 Ma Pingxian ; Ding Feng Qin - L’influence des caractéristiques de la personnalité des étudiants en psychologie sur leurs résultats scolaires [J] ; Journal de l’Institut d’éducation Jiamusi ; Numéro 11, 2012

10 Zhang Zhisong ; Geng Ming - Enquête sur les cours d’hypnose offerts par les majors en psychologie dans les collèges et universités [J] ; Journal de l’Université normale de Huaibei (Édition Philosophie et Sciences sociales) ; Numéro 04, 2018

11 Gu Yuan - Le Monde alternatif de la psychologie [J] ; Lycéens ; Numéro 33, 2013

12 Gu Yuan - Ego, moi, surmoi - Un Monde alternatif des enseignements en psychologie [J] - Admissions à l’université ; Numéro 05, 2013

13 Cui Jihong ; Jiang Shumei - Plan opérationnel pour améliorer la qualité des étudiants se spécialisant en psychologie normale [J] ; Journal de l’Institut provincial d’éducation de Jilin ; Numéro 01, 2016

14 Wang Jianying - Quelques réflexions sur le stage éducatif des étudiants normaux en psychologie [J] ; Examen hebdomadaire ; Numéro 44, 2016

15 Wang Lishen - S’appuyer sur les associations professionnelles pour cultiver les capacités pratiques professionnelles des étudiants - Une étude préliminaire sur la construction des cours de psychologie au Shaoguan College [J] ; Southern Journal ; Numéro 12, 2014

16 Che Hongsheng, Yao Meilin - Réflexions sur le programme de premier cycle en psychologie [J] ; Enseignement supérieur des sciences ; Numéro 06, 2004

17 Liu Xiaomeng ; Zhao YANNA - Construction d’une plate-forme partagée pour les cours en psychologie dans les universités de technologies appliquées en prenant les cours de psychologie du Xinlian College de l’Université normale du Henan comme exemple [J] ; Wencun Reading Journal ; Numéro 05, 2018

18 Pan Lingna - Une étude préliminaire sur le modèle de formation des capacités pratiques des étudiants en psychologie [J] ; Journal de l’Université normale de Zhangzhou (Édition Philosophie et Sciences sociales) ; Numéro 04, 2010

19 Li Kesheng ; Zhou Zhenghuai ; Zhou Shijun - Recherche sur l’harmonie de soi et la confiance des pairs chez les étudiants en psychologie [J] ; Forum sur l’éducation contemporaine (Recherche en gestion) ; Numéro 11, 2010

20 Park Tingji ; Jin CHANGLU - Réflexion sur le modèle de formation et le système de programme de la nouvelle éducation en psychologie de premier cycle, en prenant les cours de psychologie de l’Université de Yanbian comme exemple [J] ; Journal de l’Université de Yanbian (Édition des sciences sociales) ; Numéro 06, 2007

Les 10 principales bases de données en texte intégral des documents de conférence chinois importants :

1 Li Shouxin - Discussion sur le renforcement de l’enseignement expérimental dans l’enseignement de premier cycle en PSYCHOLOGIE [A] ; Résumé de la 12e Conférence académique nationale de psychologie[C] ; 2009

2 Ma Pingxian ; Ding Feng Qin - L’influence des caractéristiques de la personnalité des étudiants en psychologie sur leurs résultats scolaires [A] ; Améliorer la sensibilisation et la fonction de la psychologie au service de la société - La Conférence du 90e anniversaire de la Société chinoise de Psychologie et la 14e Conférence académique nationale de Psychologie Collection de résumés[C] ; 2011

3 Zhao Yufang ; Hu JUNQING - Recherche sur le concept d’Apprentissage avancé des Mathématiques pour les étudiants en Psychologie [A] ; Résumé de la 10e Conférence Académique Nationale de Psychologie[C] ; 2005

4 Zhang Ming ; Yao Benxian - Enquête sur la reconnaissance des normes de santé mentale des étudiants non en psychologie[A] ; Collection de résumés de documents de la Conférence académique nationale 2008 de la Société chinoise de Psychologie sociale[C] ; 2008

5 Sun Yanping ; Yuan Yan ; Shan Xinxin ; Wang Zhifang - ”La psychologie dans mes yeux ’ -Entretiens avec des étudiants en Psychologie[A] ; Collection abstraite d’articles de la 11e Conférence Académique Nationale de Psychologie[C] ; 2007

6 Xu Dazhen ; Shang Huaxuan ; Kong Qiaoli - Analyse caractéristique des peintures collées par des étudiants [A] ; Collection abstraite d’articles de la 12e Conférence académique nationale de psychologie[C] ; 2009

7 Li Qiwei - Est-il nécessaire d’ouvrir une majeure en psychologie appliquée dans notre pays ?[A] ; Collection de résumés de documents de la 12e Conférence nationale sur la psychologie[C] ; 2009

8 Wu Peng ; Liu Huashan - Examen et Perspective de la Recherche sur les Châtiments corporels Familiaux [A] ; Résumé de la 12e Conférence Académique Nationale de Psychologie[C] ; 2009

9 Xu Jianping ; Wu Lin ; Tan Xiaoyue ; Yang Min - Recherche sur l’équivalence des questions de test de l’Examen Unifié national complet de base de Psychologie humaine pour les étudiants à la maîtrise [A] ; Collection abstraite de documents de la 12e Conférence académique nationale de psychologie[C] ; 2009

10 Zeng Rong - La performance de la créativité des jeunes dans différentes tâches [A] ; Collection abstraite d’articles de la 15e Conférence académique nationale de psychologie[C] ; 2012

Le premier article de la base de données en texte intégral des thèses de doctorat chinoises : 1 Yang Nian ; Caractéristiques de compétence des étudiants diplômés en psychologie : Modèles, outils d’évaluation et recherche appliquée [D] ; Université normale du Hunan ; 2018

Les 3 premiers articles de la base de données en texte intégral des mémoires de maîtrise chinois :

1 Shi Xiaolei ; Recherche sur les compétences de base des étudiants de premier cycle se spécialisant en psychologie normale [D] ; Université normale d’Anhui ; 2013

2 Faye Wang ; Recherche sur la construction, la vérification et le statu quo du modèle caractéristique des compétences des étudiants en psychologie [D] ; Université normale du Liaoning ; 2011

3 Wang Xiting ; Compilation du ’Tableau des compétences pour les étudiants en Psychologie Engagés dans le Conseil psychologique par les pairs’ [D] ; Université Normale du Sichuan ; 2014

Les 2 premières bases de données en texte intégral des principaux journaux chinois

1 Guo Jiuhui ; Les professionnels de la psychologie sont chauds [N] ; Western Times ; 2007

2 Correspondants de ce journal Liu MIN et Yang QISHENG ; Sunshine House et Healthy Heart [ N] ; Guangming Daily ; 2007

http://www.cnki.com.cn/QrCodeImage.ashx?token=AA001&Type=cjfd&Code=JSYL201903035下载App查看全文n- 载全文https://wap.cnki.net/gowapdetail.as...更多同类文献https://search.cnki.com.cn/Search/R...论文一键排版服务>> - PDF全文下https://pay.cnki.net/zscsdoc/downlo...- CAJ全文下https://pay.cnki.net/zscsdoc/downlo...- (如何获取全文? 欢迎:购买知网充值卡线充值线咨询) - CAJViewer阅读器支持CAJ、PDF文件格式,AdobeReader仅支持 PDF 格式

(Télécharger l’application pour le texte intégral - Télécharger le texte intégral Plus dans cette catégorie Service de composition en un seul clic pour les articles >>. PDF Texte intégral à télécharger - Téléchargement du texte intégral du CAJ - (Comment obtenir le texte intégral ? Accueil : achat d’une carte de recharge ‘Know Your Net’, recharge en ligne, consultation en ligne)

Source de toutes ces références : http://www.cnki.com.cn/Article/CJFDTotal-JSYL201903035.htm

[Addenda - Weinan (渭南 ; pinyin : Wèinán) est une ville de la province du Shaanxi en Chine. Sa population était de 4.688.744 habitants en 2020. Géolocalisation sur la carte de Chine : à gauche : province du Shaanxi ; à droite : ville de Weinan.

Localisation de Weinan

Le Shaanxi (chinois : 陕西 ; pinyin : Shǎnxī ; litt. « à l’ouest du col / Shan » ; /ʂàn.ɕí/ écouter) est une très ancienne province de la Chine située dans le nord-est du pays. La surface de son territoire est de 205 800 km2 (11e rang des provinces chinoises) et elle est peuplée de 38,6 millions d’habitants (16e rang). Sa capitale Xi’an, une des plus anciennes villes chinoises, est peuplée de plus de 7 millions d’habitants, ce qui en fait la plus grande des métropoles du nord-ouest chinois. L’économie du Shaanxi repose sur l’extraction du charbon et du pétrole, ainsi que sur le secteur des hautes technologies. La moitié de la recherche et de la production du secteur aérospatial y est réalisée.

NB. Le Shaanxi ne doit pas être confondu avec la province voisine au nom, homophone au ton près, de Shanxi (chinois simplifié : 山西 ; pinyin : Shānxī) : écouter Shanxi ; écouter Shaanxi

Shaanxi

La province de Shaanxi (en rouge) sur la carte de la Chine.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Shaanxi ].

Retour au début du sommaire

  • {{}}
    Live Broadcast PreviewProfesseur Wang Xiaotian en psychologie appliquée, invité à donner une présentation magistrale à la réunion annuelle du Comité professionnel de psychologie économique de l’Association chinoise de psychologie - 2022-11-17 Nouvelles - Traduction du 29 décembre 2022 par Jacques Hallard d’un article intitulé 直播预告|应用心理学王晓田教授应邀在中国心理学会经济心理学专业委员会年会上作主旨报告 - 2022-11-17 新闻
    La conférence académique annuelle 2022 du Comité de psychologie économique de l’Association chinoise de psychologie se tiendra du 18 novembre au 20 novembre 2022. La conférence est co-organisée par le comité de psychologie économique de l’association chinoise de psychologie et l’école d’éducation de l’université de Guangzhou.

Le thème de la conférence est ’La psychologie de la réalité économique’, qui vise à répondre à l’appel des dirigeants du Parti et de l’État à ’prendre la Chine comme perspective, prendre l’époque comme perspective, se baser sur la réalité de la Chine et résoudre les problèmes de la Chine’, à développer les échanges académiques dans le domaine de la psychologie économique et à promouvoir l’utilisation de la psychologie économique.

Les experts et les universitaires du domaine de la psychologie économique et des domaines connexes tels que l’économie comportementale, la psychologie financière et de l’investissement, la psychologie du marketing et le comportement du consommateur, ainsi que les étudiants des entreprises et des institutions, sont cordialement invités à participer à cette conférence annuelle pour partager leurs points de vue et participer à l’événement. En raison de l’épidémie, la conférence se tiendra en ligne et les frais de conférence seront supprimés.

版权所有 © 2022 香港中文大学(深圳)人文社科学院 - Copyright © 2022 Faculté des sciences humaines et sociales, Université chinoise de Hong Kong (Shenzhen)

香港中文大学(深圳)人文社科学院 :

首页| 香港中文大学(深圳)

Source de l’article complet en chinois : https://hss.cuhk.edu.cn/article/909

Note sur le Professeur Wang Xiaotian

X.T. Wang(王晓田)is professor and director of the Applied Psychology program at the Chinese University of Hong Kong (Shenzhen). He is also professor emeritus at the University of South Dakota. His research interests involve behavioral decision making, risk management, and evolutionary and neural psychology. He was visiting or adjunct professor at Peking University, China Europe International Business School, Max Planck Institute in Berlin, Germany, Hong Kong University of Science and Technology, and Singapore Management University. He has published papers in 31 professional journals across different disciplines. His research was sponsored by NSF, James McDonnell Foundation and KC Wang Foundation. His studies are cited in multiple textbooks and covered by popular media such as Time magazine online, Wall Street Journal, Science News, Yahoo News, et al.

Traduction JH : WANG Xiaotian, X.T. Wang(王晓田) est professeur et directeur du programme de psychologie appliquée à l’Université chinoise de Hong Kong (Shenzhen). Il est également professeur émérite à l’université du Dakota du Sud. Ses recherches portent sur la prise de décision comportementale, la gestion des risques et la psychologie évolutionniste et neuronale. Il a été professeur invité ou auxiliaire à l’Université de Pékin, à l’École internationale de commerce de Chine, à l’Institut Max Planck de Berlin, en Allemagne, à l’Université des sciences et technologies de Hong Kong et à l’Université de gestion de Singapour. Il a publié des articles dans 31 revues professionnelles de différentes disciplines. Ses recherches ont été parrainées par la NSF, la Fondation James McDonnell et la Fondation KC Wang. Ses études sont citées dans de nombreux manuels et couvertes par des médias populaires tels que ‘Time magazine online’, ‘Wall Street Journal’, ‘Science News’, ‘Yahoo News’, et al. Source

Retour au début du sommaire


  • Psychologie de groupes : définition, fonctions et principaux auteurs - Décembre 25, 2022 – Communiqué de ‘yes, therapy helps !’ - psychologie sociale et relations personnelles
    L’être humain ne naît pas seul et isolé. Nous venons au monde dans un contexte concret, entouré d’autres personnes appartenant à notre famille, à notre société et à notre culture, qui influenceront grandement notre développement, nos valeurs et nos façons de penser et d’agir. Nous sommes des êtres grégaires, qui vivons avec d’autres membres de la même espèce dans des groupes plus ou moins étendus. C’est pourquoi il est très utile de connaître les mécanismes qui fonctionnent au sein des groupes. Ces études sur les groupes sont réalisées par une partie de la psychologie sociale appelée psychologie de groupe.

Une brève définition de la psychologie des groupes

La psychologie des groupes est une sous-discipline de la psychologie sociale dont le principal objet d’étude est le groupe. Ceci est analysé du point de vue de l’influence du groupe sur le comportement individuel et de celui que l’individu exerce lors de la modulation du comportement du groupe. Ainsi, à partir de la psychologie des groupes, sont explorés ce qu’ils sont, comment, quand et où ils sont créés, leur configuration et les types de rôles et de relations qui s’établissent entre leurs éléments ou avec d’autres groupes.

Article connexe : ’Les 12 branches (ou domaines) de la psychologie’

Le groupe comme objet d’étude

Comme nous l’avons dit, la psychologie des groupes a le groupe comme objet d’étude. Mais ... Qu’est-ce qu’un groupe ? Bien que la signification de ce terme puisse sembler évidente, la vérité est qu’au moment de définir son objet d’étude, la psychologie de groupes ou de groupes avait eu du mal à définir les limites entre ce qui est et ce qui n’est pas un groupe.

En général, on peut définir un groupe comme un ensemble d’individus indépendants qui ont une perception collective et partagée de leur unité et qui, en étant conscients, sont capables d’agir conjointement avec l’environnement. Ce lien fait qu’il y a des relations d’influence et d’interdépendance parmi ses différentes composantes, affectant le groupe le comportement de l’individu et vice versa. En outre, la relation existante avec le groupe est généralement considérée comme positive.

Principaux auteurs

Certains des représentants les plus importants de la psychologie de groupe sont Kurt Lewin et Jacob Levy Moreno. Le premier, avec sa théorie des champs, tente d’expliquer les processus psychosociaux qui se déroulent dans les groupes, tandis que le second, qui est également le créateur du psychodrame, accorde une grande importance à la nécessité de s’organiser en groupes pour répondre aux besoins du groupe.

Sujets dans lesquels vous travaillez

Au sein de la psychologie de groupe, il est possible de travailler sur de nombreux aspects, et c’est ce qui constitue les fonctions de cette branche de la science du comportement. À la fois structurellement et fonctionnellement, le groupe est un élément complexe auquel participent différentes variables et processus.

Certains des thèmes multiples dans lesquels la psychologie de groupe est étudiée et a participé sont les suivants

1. Types de groupement

Tous les groupes ne sont pas identiques. En fait, on peut trouver un grand nombre de typologies en fonction des caractéristiques des membres ou des raisons pour lesquelles elles ont été créées.

L’une des classifications les plus importantes à souligner est l’existence de groupes primaires, dans lesquels les sujets interagissent face à face, générant un lien affectif fort, une intimité et une identification qui les rendent durables dans le temps et secondaires ou plus orientés vers un objectif spécifique sans avoir besoin d’un contact continu.

Il souligne également l’existence de groupes d’adhésion, dont le sujet est involontairement partie en raison de caractéristiques ou de circonstances indépendantes de sa volonté ou de son contrôle. D’autre part, on peut également trouver des groupes de référence, compris comme ceux auxquels l’individu choisit d’attribuer par préférence ou par coïncidence des valeurs, des pensées ou des croyances.

Autres types On peut les trouver liées à la taille, étant des petits groupes les plus petits de vingt composants et grands ceux qui dépassent ce nombre, ou au fait qu’ils sont constitués de manière prévue ou imprévue et du type de relation qui maintiennent leurs membres entre eux, comme cela se produit avec les groupes formels ou informels.

2. Structure de base

La manière dont le groupe est organisé est un élément fondamental pour ce qui est de comprendre comment et pourquoi cela fonctionne. C’est pourquoi, dans la psychologie des groupes, différentes variables sont étudiées, de la taille du groupe à la présence de leadership et d’influence.

3. Fonctions de groupe

Savoir comment les groupes fonctionnent ou comment ils sont structurés présente un grand intérêt pour la psychologie des groupes. Cependant, nous ne devons pas oublier d’analyser la raison pour laquelle elle est formée ou qui y conduit. De cette façon, la psychologie des groupes vise également à se concentrer sur les objectifs des groupes en tant que tels ou ce que les individus recherchent lorsqu’ils en font partie, ainsi que la manière dont les objectifs individuels et ceux du groupe interagissent. Ainsi, des phénomènes tels que l’attirance envers les personnes, les idées ou les activités proposées par le groupe, la recherche de l’appartenance à un groupe ou les besoins individuels qui sont censés être satisfaits en rejoignant le collectif seront des aspects soigneusement étudiés par cette branche de la psychologie.

4. Pouvoir : leadership

Les relations de pouvoir au sein du groupe sont un autre des éléments étudiés par la psychologie des groupes. Et est-ce que le pouvoir et la capacité d’influencer les autres est une constante dans tout type de collectif.

La présence d’un chef ou un groupe d’individus qui marque le chemin que le groupe devrait suivre est relativement fréquent, bien que non essentiel, en particulier lorsque le nombre de membres du groupe est élevé et lorsqu’un objectif doit être atteint. Comment le leadership est réalisé et comment il est exercé sont des questions très pertinentes à cet égard. Dans les relations de pouvoir, les concepts d’autorité et d’obéissance à son égard sont également analysés.

Article connexe : ’Types de leadership : les 5 classes de dirigeants les plus courantes’

5. Influencer les relations

Pas toujours qu’un groupe soit établi, la présence d’une personne spécifique est nécessaire pour marquer quoi, comment ou quand certaines choses doivent être faites ou pensées. Cependant, le fait d’appartenir à un collectif implique en soi qu’il va exister une sorte d’interrelation entre ses composants. Cette interrelation fera que l’une aura un effet sur l’autre, constituant des réseaux d’influence de grande importance dans la modification des attitudes et des croyances.

Pour la psychologie des groupes, il s’agit d’un domaine d’investigation passionnant, dans lequel ils explorent des aspects tels que la conformité avec le groupe, l’influence propre des opinions du groupe et la raison de ce choix ou encore la capacité de certains individus et de certaines minorités pour changer la perception de la majorité. De la même manière, les processus par lesquels le groupe motive ses membres sont pertinents

Aussi la prise collective de décisions c’est un aspect à prendre en compte, qui dépend dans une large mesure de l’influence et du rôle de chaque membre et du groupe dans son ensemble. Dans cet aspect, il a été démontré que le collectif a tendance à être plus extrême que l’individu, à travers le processus de polarisation de groupe. Une forme extrême de ceci est la pensée de groupe, qui a tendance à penser que tous les individus qui font partie du groupe pensent de la même manière et que c’est la bonne, à un point qui peut déformer la réalité et poursuivre activement la dissidence.

Peut-être êtes-vous intéressé : ’L’expérience de la prison de Stanford par Philip Zimbardo’

6. Effets du groupe sur l’individu

Faire partie d’un groupe a une série de conséquences claires pour l’individu. Acquérir des connaissances et modifier les attitudes et les croyances pour augmenter ou réduire les connaissances facilitation ou inhibition sociale de l’exercice de leur activité , cet élément doit être pris en compte à la fois de la psychologie la plus individuelle et de la psychologie des groupes.

7. Effets de l’individu sur le groupe

Tout comme le groupe a un effet sur l’individu, cela a un effet sur le groupe. Il ne faut pas oublier que le groupe est un collectif composé de différents sujets qui sont susceptibles de modifications, de sorte que la façon de procéder ou de penser de l’un de ses membres puisse supposer une altération de l’ensemble du système. Ceci est visible dans le leadership susmentionné, ou dans l’augmentation ou la diminution de la motivation et de la polarisation qu’un individu peut produire directement ou indirectement.

8. Cycle de vie du groupe

Un groupe n’apparaît pas spontanément de nulle part, ni un ensemble qui reste inchangé au fil du temps. La psychologie des groupes est consciente de ces faits et étudie les processus qui conduisent à la formation et à la dissolution des groupes. De l’affiliation et l’identification au groupe jusqu’à la présence d’un déclin, du mécontentement et de la rupture, ces phases supposent un champ d’investigation permettant d’appliquer différentes techniques et stratégies sur des groupes concrets

9. Santé du groupe

La manière dont les composants du groupe sont liés est fondamentale pour qu’un groupe reste uni ou au contraire se dissolve. L’attraction interpersonnelle, la coïncidence des objectifs, la cohésion du groupe, la réciprocité et l’engagement sont quelques-uns des éléments qui contribuent à expliquer la santé du groupe.

10. Les rôles

Le rôle de chaque sujet dans un groupe est ce qui est défini comme leur rôle. Ceci établit comment vous êtes censé vous comporter et le type d’activités que vous allez effectuer. Le rôle peut être auto-imposé ou défini par l’environnement, être capable de vivre de manière égosytonique ou égodistonique . Participe à des phénomènes tels que le pouvoir et le niveau d’influence, la capacité de suivre ou d’éviter les normes et la manière dont chaque individu se rapporte à tous les membres du groupe et au reste du monde.

11. Communication

La manière dont se passe la transmission de divers stimuli entre les différentes composantes d’un groupe peut expliquer des phénomènes tels que l’influence, la satisfaction et le niveau de cohésion interne. Grâce à la communication, la vision sera négociée communs par rapport au monde, aux objectifs et au rôle de chacun dans la communauté. C’est pourquoi étudier notre façon de communiquer est un facteur essentiel pour la psychologie des groupes.

12. Relations avec d’autres groupes et individus

En règle générale, un groupe ne reste pas isolé du reste du monde. Le groupe est situé dans un contexte spécifique dans lequel vous rencontrerez d’autres personnes et des groupes extérieurs à leurs composants et avec lesquels, d’une manière ou d’une autre, interagiront à la fois au niveau du groupe et au niveau de chacun de ses membres.

Ces interactions sont également une partie très importante de la psychologie des groupes, qui se concentrera particulièrement sur le type de contact établi, la création de barrières plus ou moins perméables entre endogroupe et groupe externe et la collaboration, la concurrence ou le conflit entre groupes selon vos objectifs sont compatibles.

Références bibliographiques :

© 2022 yes, therapy helps !. Politique De Confidentialité - Source : https://yestherapyhelps.com/group-psychology-definition-functions-and-main-authors-12143

Retour au début du sommaire

  • {{}}
    Comment la psychologie sociale explique le comportement ? - Mise à jour le 10 septembre 2021 – Document communiqué provenant d’ ‘alternatifs.eu’
    La psychologie sociale sert à analyser les pensées, les sentiments, les émotions ainsi que les comportements des personnes vis à vis d’autres personnes. Il s’agit de l’étude de l’interaction des êtres humains dans des groupes ou des situations sociales. Cet article vous en dira plus sur la psychologie sociale.

Qu’est-ce que la psychologie sociale ?

La psychologie sociale est l’étude du comportement social et du rôle des facteurs sociaux sur le comportement individuel. Les psychologues sociaux effectuent des recherches en laboratoire pour étudier les relations entre les personnes et les situations.

Le domaine de la psychologie sociale

Aujourd’hui la psychologie sociale sert à comprendre les comportements des groupes mais aussi les attitudes de chaque personne à travers leur façon de réagir ou de penser dans le milieu social. Elle étudie le comportement de groupes, comme la dynamique de groupes et les relations interpersonnelles. Elle étudie également comment le comportement individuel est influencé par les situations sociales.

La plupart des psychologues sociaux croient que le comportement d’une personne résulte de la combinaison de sa situation immédiate et de son état mental, y compris ses pensées et attitudes.

Contrairement à d’autres formes de psychologie, qui peuvent se concentrer sur le travail de terrain et la recherche en milieu clinique, la psychologie sociale a tendance à se concentrer sur les expériences de laboratoire. Quelques expériences célèbres dans ce domaine incluent :

  • Les expériences de conformité Asch
  • L’expérience Milgram
  • L’expérience de la prison de Stanford
    Expériences de psychologie sociale célèbres

Expérience de Milgram

Un grand nombre de scientifiques ont réalisé des études pour analyser le comportement d’une personne, l’une des études les plus impressionnante est celle de Milgram : il réalise une étude pour connaitre le degré d’obéissance d’un individu devant une figure d’autorité.

L’expérience est réalisée sous forme de « jeu » avec un élève qui en réalité un acteur celui-ci devra mémoriser des listes de mots, un enseignant (le candidat) qui lui dictera les mots à l’élève et si l’élève répond mal alors l’enseignant devra infliger une décharge électrique à l’élève, plus il se trompera plus la décharge sera forte (les décharges ne sont pas réelles), au point de causer la mort… et enfin l’expérimentateur (présentateur) qui est le symbole de l’autorité. Le candidat n’est pas au courant qu’il s’agit d’une expérience fictive toute fois il est très bien informé de ce que va subir l’élève, cette expérience va permettre d’analyser le comportement du candidat sous l’influence du présentateur, va-t-il se rendre compte lui-même de ce qu’il fait ou va-t-il préférer suivre les ordres sans même se rendre compte qu’il est en train de tuer quelqu’un d’autre ? Cette expérience a donc révélé que certaines personnes répondent aux ordres d’une personne qui représente l’autorité sans même se poser de questions puis ce que c’est un ordre, d’autres vont se poser des questions mais se laisser influencer et d’autres vont refuser de continuer car pour eux ce n’est pas légitime.

[Suggestion de lecture : ’Faut-il résister ou obéir face à un pouvoir d’autorité abusif, violent et brutal ?’ par Jacques Hallard ; mardi 3 janvier 2017 - ISIAS Philosophie Sociologie Psychologie – Source : https://isias.lautre.net/spip.php?article579 ].

Expérience de Asch

Il y a également l’expérience de Asch, qui sert à tester la réaction d’un sujet face aux comportements d’un groupe (le groupe est composé d’acteurs). Il s’agit d’une expérience basée sur la représentation visuelle, le sujet doit dire qu’elle ligne est similaire à la première présentée, la réponse est très simple et repérable très facilement mais cette expérience permet de voir si le sujet va changer d’avis sous l’influence des réponses du groupe ou si justement il va se fier à lui-même et ne pas suivre en répondant pareil que le groupe. Cette expérience permet d’analyser la conformité d’un groupe.

Expérience de Jane Elliott

L’expérience de Jane Elliott, elle décide de séparer une classe en deux, d’un côté les enfants aux yeux bleus et de l’autre ceux aux yeux marrons. Elle décide alors de valoriser et mettre en avant les enfants aux yeux bleus et de dévaloriser les enfants aux yeux marrons, elle va donc observer que les enfants aux yeux bleus vont se sentir supérieurs et rabaisser les enfants aux yeux marrons. Le lendemain, les rôles sont inversés, elle va donc remarquer que les enfants aux yeux marrons vont être plus long à réagir comme les enfants aux yeux bleus ont réagi la veille tout ça parce qu’eux ont subi les discriminations la veille.

Expérience de la prison de Stanford

Que se passe-t-il lorsque vous placez les bonnes personnes dans un endroit maléfique ? L’humanité l’emporte-t-elle sur le mal, ou le mal triomphe-t-il ? Ttelles sont quelques-unes des questions que nous avons posées dans cette simulation dramatique de la vie en prison réalisée en 1971 à l’université Stanford.

« La façon dont nous avons testé ces questions et ce que nous avons trouvé peut vous étonner. Notre enquête planifiée de deux semaines sur la psychologie de la vie carcérale a dû prendre fin après seulement six jours à cause de ce que la situation faisait aux étudiants qui y participaient. En quelques jours seulement, nos gardiens sont devenus sadiques et nos prisonniers sont devenus déprimés et ont montré des signes de stress extrême. »

En très peu de temps, les gardiens et les prisonniers se sont installés dans leur nouveau rôle, et les gardiens ont adopté le leur rapidement et facilement. 

Ces expériences servent confirmer qu’une personne peut agir de façon différente si elle est seule ou en contact avec un groupe, car une personne qui se situe au sein d’un groupe ou d’une société perd forcément une partie de son autonomie de la pensée et elle a tendance à penser la même chose que pense le groupe…

L’intérêt des expériences

Grâce aux expériences et aux études portées cela nous a permis de comprendre le comportement d’une personne en étudiant ce qu’on appelle la psychologie sociale. De nombreux facteurs peuvent influencer le comportement d’un individu notamment l’appartenance sociale, les stéréotypes, les préjugés, l’éducation etc…

Impacts sur les comportements analysés par la psychologie sociale

Obéissance à l’autorité

L’obéissance est une forme d’influence sociale où un individu agit en réponse à un ordre direct d’un autre individu, qui est habituellement une figure d’autorité. Il est présumé que sans une telle ordonnance, la personne n’aurait pas agi de cette façon.

L’obéissance se produit lorsqu’on vous dit de faire quelque chose (autorité), alors que la conformité se produit par pression sociale (les normes de la majorité). L’obéissance implique une hiérarchie de pouvoir / statut. Par conséquent, la personne qui donne l’ordre a un statut supérieur à celui de la personne qui reçoit l’ordre.

L’obéissance se produit lorsqu’on vous dit de faire quelque chose (autorité), alors que la conformité se produit par pression sociale (les normes de la majorité). L’obéissance implique une hiérarchie de pouvoir / statut. Par conséquent, la personne qui donne l’ordre a un statut supérieur à celui de la personne qui reçoit l’ordre. C’est ce qu’a reproduit l’expérience de Milgram !

La conformité

La conformité est un type d’influence sociale impliquant un changement de croyance ou de comportement afin de s’intégrer dans un groupe. La conformité peut aussi être définie simplement comme le fait de » céder aux pressions du groupe ». La pression de groupe peut prendre différentes formes, par exemple l’intimidation, la persuasion, les taquineries, les critiques, etc. La conformité est également connue sous le nom d’influence majoritaire (ou pression de groupe).

Ce changement est en réponse à une pression de groupe qui est réelle (impliquant la présence physique des autres) ou imaginaire (impliquant la pression des normes/attentes sociales).

Les types de conformité - Kelman distingue trois types différents de conformité :

Acceptation de groupe

Cela se produit lorsqu’un individu accepte de l’influence parce qu’il espère obtenir une réaction favorable d’une autre personne ou d’un autre groupe. Il adopte le comportement induit parce qu’il s’attend à obtenir des récompenses ou une approbation spécifiques et à éviter une punition ou une désapprobation spécifique par la conformité.

En d’autres termes, se conformer à la majorité (publiquement), même si elle n’est pas vraiment d’accord avec eux (en privé). C’est ce que montre l’expérience d’Asch.

Internalisation (acceptation réelle des normes du groupe)

Cela se produit lorsqu’un individu accepte l’influence parce que le contenu du comportement induit – les idées et les actions qui le composent – est intrinsèquement gratifiant. Il adopte le comportement induit parce qu’il est cohérent avec son système de valeurs.

L’internalisation implique toujours une conformité publique et privée. Une personne change publiquement son comportement pour s’intégrer dans le groupe, tout en étant d’accord avec lui en privé.

C’est le niveau de conformité le plus profond où les croyances du groupe deviennent partie intégrante du système de croyances de l’individu. Cela signifie que le changement de comportement est permanent. Cela se produit le plus souvent lorsque la majorité a une meilleure connaissance et que les membres de la minorité ont peu de connaissances pour contester la position de la majorité.

Identification (ou appartenance à un groupe)

Cela se produit lorsqu’un individu accepte de l’influence parce qu’il veut établir ou maintenir une relation satisfaisante d’autodéfinition avec une autre personne ou un autre groupe. Les individus se conforment aux attentes d’un rôle social, p. ex. les infirmières, les agents de police. Il s’apparente à la conformité puisqu’il n’est pas nécessaire qu’il y ait un changement d’opinion dans l’opinion privée. L’étude de Zimbardo sur la prison de Stanford en est un bon exemple.

La recherche de récompense

C’est quand une personne se conforme pour impressionner ou obtenir la faveur/acceptation d’autres personnes. Elle est semblable à l’influence normative, mais elle est motivée par le besoin de récompenses sociales plutôt que par la menace de rejet, c.-à-d. que la pression du groupe n’entre pas dans la décision de se conformer.

Conclusion

Comme constaté ci-dessus il est très facile d’influencer le comportement d’un individu en le manipulant et en agissant sur sa conscience. Tout individu est capable d’adopter un mauvais comportement ou de modifier son comportement sous l’influence d’un groupe ou d’une personne autoritaire, par le biais d’une remise en question, lors d’un sentiment d’infériorité ou supériorité, lorsqu’il perd confiance en lui…

La psychologie en ligne : une alternative intéressante

Nous l’avons vu dans cet article, la psychologie sociale est un aspect très important pour comprendre le comportement d’un ou plusieurs individus. Cependant, il existe parfois de nombreuses complications dans cette psychologie sociale. En effet, ces comportements sociaux sont parfois très complexes à assimiler pour certaines personnes.

Par exemple, dans le cas d’une personne souffrant d’un TSA (trouble du spectre de l’autisme), les comportements sociaux ne sont pas bien compris, ni analysé par l’individu lui-même. Pour ces personnes-là, la seule solution pour assimiler ces comportements sociaux sera de consulter un psychologue.

Cependant, avec la crise actuelle, les psychologues, quelle que soit leur spécialité, sont complètement débordés. La crise ayant fait surgir un grand nombre de traumatismes. Pour avoir des rendez-vous rapides et intéressants, il existe une solution : internet. En effet, de nos jours, il est tout à fait possible de consulter un psychologue par le biais d’internet. Protocole similaire, techniques identiques, la psychologie en ligne garde les mêmes codes que la séance classique.

Pour consulter un psychologue en ligne, vous n’avez qu’à vous rendre sur un site le permettant et prendre rendez-vous. En l’espace de quelques jours, vous aurez un rendez-vous avec un clinicien qui pourra vous aider. Dans le cas du TSA, cet aspect numérique peut être très pratique, car il permet d’éviter la génération de stress et d’angoisses liées au déplacement ou à la visite d’une personne inconnue. En clair, c’est un modèle très avantageux pour les personnes dont les comportements sociaux sont très complexes à assimiler et à restituer. Bien sûr, nous parlons des TSA, mais cela fonctionne aussi pour les anxieux-sociaux qui ont assimilé ces comportements, mais qui possède de gros problèmes sur le fait de les restituer de la meilleure des manières par la suite. C’est en cela que ce modèle peut être intéressant.

Références :

McLeod, S. A. (2016, Jan 14) What is conformity ?. Retrieved from https://www.simplypsychology.org/conformity.html

McLeod, S. A. (2007). Obedience to authority. Retrieved from https://www.simplypsychology.org/obedience.html

alternatifs.eu : Médecine douce, régime alternatif et mode de vie sain -https://www.alternatifs.eu– « Les médecines douces, les régimes alternatifs et leurs bienfaits, le bien-être, les massages, la relation aux autres sont les sujets que nous préférons… » - « Le contenu de ce site ne constitue en rien des conseils pour votre santé. Il devrait être considéré comme un divertissement. Même si les sujets des articles ont fait l’objet de recherches, aucune garantie n’est donnée quant à la fiabilité et l’exactitude des informations. Tout ce que vous pourriez faire suite à la lecture des informations de ce site Web est strictement de votre responsabilité et nous ne serons pas responsables des pertes et dommages liés à l’utilisation de notre site Web ».

Source : https://www.alternatifs.eu/psychologie-sociale/

Retour au début du sommaire

Retour au début de l’introduction

Retour au début des définitions

Retour au début du dossier

Aides à la traduction : DeepL et Yandex


Collecte de documents et agencement, traductions, [compléments] et intégration de liens hypertextes par Jacques HALLARD, Ingénieur CNAM, consultant indépendant – 03/01/2022

Site ISIAS = Introduire les Sciences et les Intégrer dans des Alternatives Sociétales

http://www.isias.lautre.net/

Adresse : 585 Chemin du Malpas 13940 Mollégès France

Courriel : jacques.hallard921@orange.fr

Fichier : ISIAS Série Travail collaboratif Psychologie appliquée Partie 2 Psychologie sociale ou des groupes Education Formation Chine.7

Mis en ligne par le co-rédacteur Pascal Paquin du site inter-associatif, coopératif, gratuit, sans publicité, indépendant de tout parti, un site sans Facebook, Google+ ou autres GAFA, sans mouchard, sans cookie tracker, sans fichage, un site entièrement géré sous Linux et avec l’électricité d’Énercoop , géré par Yonne Lautre : https://yonnelautre.fr - Pour s’inscrire à nos lettres d’info > https://yonnelautre.fr/spip.php?breve103

http://yonnelautre.fr/local/cache-vignettes/L160xH109/arton1769-a3646.jpg?1510324931

— -